Kikuchi Dairoku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kikuchi Dairoku
菊池 大麓

Description de l'image  Kikuchi Dairoku.jpg.
Naissance 17 mars 1855
Drapeau du Japon Edo, Japon
Décès 19 août 1917 (à 62 ans)
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession Mathématicien, enseignant, homme politique
Formation
Famille
Mitsukuri Shuhei (père)
Kikuchi Dairoku est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Kikuchi, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).

Le baron Kikuchi Dairoku (菊池 大麓?), né le 17 mars 1855 à Edo au Japon et décédé à l'âge de 62 ans le 19 août 1917 à Tokyo, est un mathématicien japonais de l'ère Meiji. Il enseigna notamment à l'université impériale de Tokyo et fut même ministre de l'Éducation.

Biographie[modifier | modifier le code]

Second fils de Mitsukuri Shuhei, Kikuchi est né à Edo (l'actuelle ville de Tokyo) en 1855. Après avoir étudié au Bansho Shirabesho, l'institut d'étude du shogunat des matières occidentales, il est envoyé au Royaume-Uni en 1866, à l'âge de 11 ans, pour étudier. Il est alors le plus jeune membre d'un groupe de Japonais envoyé par le shogunat Tokugawa à l'University College School (en) sur les conseils du ministre britannique des Affaires étrangères Edward Stanley, 15ème comte de Derby (en).

Kikuchi retourne de nouveau en Angleterre en 1870 et devient le premier Japonais diplômé de l'université de Cambridge (St John's College) et le seul de l'université de Londres du XIXe siècle[1]. Il se spécialise en physique et en mathématiques et assiste à la conférence internationale de Washington de 1884.

À son retour au Japon, il devient successivement président de l'université impériale de Tokyo, ministre de l'Éducation (de 1901 à 1903) et président de l'université impériale de Kyoto. Il réalise un manuel de géométrie élémentaire qui est le plus utilisé au Japon jusqu'à la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Kikuchi est élevé au titre de baron (kazoku) en 1902 et devient le huitième président de l'école pour aristocrates Gakushūin. Il est aussi brièvement le premier président de l'institut de recherche scientifique du Japon (Rikagakukenkyusho ou RIKEN). Il meurt en 1917.

La famille Mitsukuri[modifier | modifier le code]

Kikuchi était membre d'une des plus distinguées et influentes familles de lettrés, la famille Mitsukuri, qui était au centre de désicion du système éducatif du Japon durant l'ère Meiji. Son grand-père avait étudié les études néerlandaises. Son père, Mitsukuri Shuhei, avait enseigné au Bansho Shirabesho (« Institut d'étude des livres barbares »). Ses enfants sont devenus des scientifiques célèbres et son petit-fils, Ryōkichi Minobe, est même devenu gouverneur de Tokyo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Étudiants japonais à Cambridge[modifier | modifier le code]

D'autres Japonais aayant étudié à l'université de Cambridge après Kikuchi:

Britanniques contemporains à Cambridge[modifier | modifier le code]

Britanniques contemporains de Kikuchi à l'université de Cambridge :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Venn le liste aussi sous le nom de 'Dairoku, Yasu-Yuki Kikuchi'. Une seule fois, sa date de naissance est notée comme le 17 mai 1855; dans les autres cas comme le 17 mars 1855.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cobbing, Andrew. The Japanese Discovery of Victorian Britain. RoutledgeCurzon, London, 1998. ISBN 1-873410-81-6
  • Keane, Donald. Emperor Of Japan: Meiji And His World, 1852–1912. Columbia University Press (2005). ISBN 0-231-12341-8
  • 'Kikuchi Dairoku, 1855–1917: Educational Administrator and Pioneer of Modern Mathematical Education in Japan,' by Noboru Koyama, Chapter 7, Britain & Japan: Biographical Portraits Volume 5, Global Oriental 2005, ISBN 1-901903-48-6

Liens externes[modifier | modifier le code]