Kiko Argüello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kiko Argüello

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Kiko Arguello à Amsterdam en 2004

Nom de naissance Francisco José Gómez-Argüello Wirtz
Alias
Kiko
Naissance 9 janvier 1939 (75 ans)
León, Espagne
Nationalité Drapeau : Espagne Espagnol
Pays de résidence Italie
Diplôme
Activité principale
Catéchiste, responsable international du Chemin néocatéchuménal
Autres activités
Peintre, auteur-compositeur, consulteur
Distinctions
Docteur honoris causa de l'Institut pontifical Jean-Paul II

Francisco José Gómez Argüello Wirtz[1] plus connu sous le nom de Kiko est un peintre espagnol né le 9 janvier 1939 à León.

Formation[modifier | modifier le code]

Il a étudié les beaux-arts à l'Académie royale des beaux-arts de San Fernando à Madrid. En 1959, il obtient un Prix national spécial de peinture.

Initiateur du Chemin néocatéchuménal[modifier | modifier le code]

Après une crise spirituelle existentielle, il fait l'expérience de la conversion intérieure et cherche ensuite un lieu où approfondir sa foi. Un prêtre l'envoie alors vers les Cursillos de Cristiandad, littéralement "cours de chrétienté". Un jour de Noël, il découvre la domestique de ses parents en pleurs dans leur cuisine. Elle lui avoue que son mari est alcoolique et qu'il la bat elle ainsi que son fils. Il décide d'aller lui parler et l'emmène suivre quelques-uns de ces cours de chrétienté. Au contact de cette famille, il découvre la pauvreté matérielle et la misère sociale qui règne dans les bidonvilles. Il découvre également des groupes de jeunes chrétiens qui agissent pour aider les pauvres et les prostituées, dont Pilar, la sœur de Carmen Hernandès. Petit à petit, il sent l'appel à aller porter témoignage aux pauvres et gitans non plus en leur apportant des consolations mais en vivant avec eux dans leurs camps de fortune. Il s'inspire de l'action de Charles de Foucauld. Pilar organise une rencontre entre Kiko et sa sœur dans un café de la capitale. En 1964, ils fondent ce qui deviendra le chemin néocatéchuménal. En 1968, ils se rendent à Rome munie d'une lettre de l'évêque de Madrid, Mgr Morcillo, pour le cardinal Angelo Dell'Acqua vicaire général de Rome.

Son activité artistique[modifier | modifier le code]

Il exerce ses talents artistiques dans différents domaines :

  • comme peintre d'icônes et de vitraux que l'on trouve dans de nombreuses églises[2]
  • comme dessinateur en collaboration avec des architectes[3]
  • comme musicien puisqu'il a composé la grande majorité des chants du Chemin et qu'il a composé une symphonie "sur la souffrance des innocents"[4],[5].

Reconnaissance institutionnelle[modifier | modifier le code]

Le 13 mai 2009, l'Institut Jean-Paul II, qui est l'une des facultés de théologie de l'Université pontificale du Latran, a remis un doctorat "honoris causa" à Kiko Argüello pour son action en faveur des familles[6],[7].

Kiko Arguelllo est consulteur auprès du Conseil pontifical pour les laïcs[8].

Le 19 mai 2011, le pape Benoît XVI a nommé Kiko consulteur auprès du nouveau Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source : "Storia del cammino" in cammino.info
  2. Voir par exemple la Cathédrale de l'Almudena de Madrid
  3. Voir par exemple la Domus Galilaeae ou la paroisse San Bartolomeo a Scandicci en italie : http://xoomer.virgilio.it/sanbartolomeo/Ch-Pit/LanuovaChiesa-1.html
  4. Voir la vidéo de présentation de l'agence d'information H2O News : http://www.h2onews.org/francais/204-terre-sainte/224448198-la-souffrance-des-innocents.html
  5. Voir la symphonie intégrale jouée à la Domus Galilae : http://www.youtube.com/watch?v=O4-Un9B4X0Q
  6. Voir la vidéo diffusée par l'agence d'information H20 News : http://www.youtube.com/watch?v=Azb9TfRQs1E&feature=player_embedded
  7. Lire la synthèse de l'agence d'information zenit.org : http://www.zenit.org/rssfrench-20971
  8. Voir la liste des membres et consulteurs sur le site du Conseil pontifical pour les laïcs : http://www.vatican.va/roman_curia/pontifical_councils/laity/laity_fr/presentazione/membri_fr.htm
  9. Source : zenit.org voir http://www.zenit.org/article-39326?l=spanish