Kiki Vandeweghe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kiki Vandeweghe Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Ernest Maurice « Kiki » Vandeweghe III
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 1er octobre 1958 (55 ans)
Wiesbaden, Drapeau : Allemagne
Taille 2,03 m (6 8)
Situation en club
Poste ailier
Carrière universitaire ou amateur
1976-1980 Bruins d'UCLA
Draft NBA
Année 1980
Position 11e
Franchise Mavericks de Dallas
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Trail Blazers de Portland
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Knicks de New York
Clippers de Los Angeles
11,5
21,5
26,7
29,4
22,4
24,8
26,9
20,2
13,9
9,2
11,7
16,3
7,0
6,2
Carrière d’entraîneur
2009-2010 New Jersey Nets

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Ernest Maurice « Kiki » Vandeweghe III (né le 1er octobre 1958 à Wiesbaden en Allemagne) est un joueur puis entraîneur de la National Basketball Association (NBA).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formé à l'Université de Californie à Los Angeles, il joue pendant quatre saisons avec les Bruins, avec des moyennes de 24,9 points et 5,0 rebonds[1], disputant une finale du championnat NCAA en 1980, finale perdue sur le score de 59 à 54 face aux Cardinals de Louisville[2].

Il est choisi en onzième position par les Mavericks de Dallas lors de la draft NBA 1980. Refusant de jouer pour cette franchise, il fait l'objet d'un transfert qui l'envoie rejoindre les Nuggets de Denver. Il termine deuxième marqueur de la ligue lors de la saison 1982-1983 avec une moyenne de 26,7 points par matchs[3], derrière son coéquipier des Nuggets Alex English, puis troisième la saison suivante avec une moyenne de 29,4 derrière Adrian Dantley et Mark Aguirre[4]. Lors de ces deux saisons, il participe au NBA All-Star Game[5],[6]. Lors de l'intersaison suivant cette saison, il fait partie d'un échange qui l'envoie rejoindre les Trail Blazers de Portland, franchise avec laquelle il évolue jusqu'en février 1989 où il fait partie d'un nouveau transfert, pour jouer avec les Knicks de New York. Après deux saisons, il est libéré par ceux-ci et il signe en tant qu'agent libre, free-agent, en faveur des Clippers de Los Angeles, où il dispute une saison pour des statistiques de 6,2 points, 1,2 rebond en 12 minutes[1].

En 2001, il est nommé formateur et superviseur général des jeunes joueurs aux Nuggets de Denver[7]. Il est notamment à l'origine de l'arrivée de Carmelo Anthony ou Marcus Camby. Son contrat prend fin en 2006, et il se reconvertit alors comme consultant pour des chaînes de télévision lors de la saison 2006-2007 de NBA. Fin 2007, il est alors engagé aux Nets du New Jersey comme assistant principal chargé du recrutement. En 2009-2010, il est désigné entraîneur en chef de l'équipe, succédant en cours de saison à Lawrence Frank, zéro victoire pour seize défaites, puis Tom Barrise, deux défaites en autant de match. Le bilan de Kiki Vandeweghe est de douze victoires pour cinquante-deux défaites[8]. Son contrat n'est pas renouvelé lors de la saison suivante.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Ernest Maurice Vandeweghe III (Kiki) », sur basketball-reference.com
  2. (en) « 1980 Champions - Louisville Cardinal (33-3) », sur sportsillustrated.cnn.com
  3. (en) « 1982-83 NBA Leaders », sur basketball-reference.com
  4. (en) « 1983-84 NBA Leaders », sur basketball-reference.com
  5. (en) « 1983 NBA All-Star Game Box Score - East 132, West 123 », sur basketball-reference.com
  6. (en) « 1984 NBA All-Star Game Box Score - East 154, West 145 (OT) », sur basketball-reference.com
  7. (en) « Kiki Vandeweghe - Executives  », sur basketball-reference.com
  8. (en) « 2009-10 New Jersey Nets Roster and Statistics », sur basketball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]