Kieran de Saighir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kieran.

Saint Kiéran de Saighir ( - 530) était évêque d'Ossory. On lui attribue l'introduction du christianisme en Irlande où il apporta la foi chrétienne avec saint Patrick.


Fête liturgique[modifier | modifier le code]

Le 5 Mars.

Signification du nom[modifier | modifier le code]

Kiéran vient du gaélique Ciarán (noir, brun).

Autres noms[modifier | modifier le code]

  • Ciarán s'écrit aussi : Ciaran, Kerrier, Kieran, Kiernan, Kenerin, Kyran.
  • Saighir signifie la cellule de Kiéran et s'écrit aussi : Seirkeiran, Seir Kieran, Seighar.
  • Il est surnommé "le premier né des saints d'Irlande" car, contrairement à saint Patrick, il était né en Irlande.
  • Il est appelé aussi Kiéran d'Ossory, Kiaran d'Ossory.

Histoire[modifier | modifier le code]

Né en Irlande à Corca-Laighde, fils de Laighne, noble de l'Ossory et de Liadan.

Avant sa conception, sa mère aurait eu le rêve qu'une étoile tombait dans sa bouche. Elle consulta des druides qui lui dirent qu'elle enfanterait un fils qui aurait une très haute renommée.

Après avoir reçu la foi, Kieran partit pour Rome, où il resta vingt ans et aurait été ordonné évêque.

Il devint le premier évêque de l'évêché d'Ossory dont il aurait installé le premier siège à Saighir[1].

Il rencontra Patrick, le futur Primat d'Irlande (Patrick d'Irlande), qui lui dit: "précède-moi en Irlande, trouve un puits et bâtis un monastère. Pour cela prends ma cloche et lorsqu'elle se mettra à parler d'une voix mélodieuse, c'est que ce sera le bon endroit."

Après des années de recherches et de vie d'ermite, il trouva enfin l'endroit près d'Uaran et bâtit le monastère de Saighir (Saïghar).

Plus tard, il fera construire l'un des premiers couvents, qui fut dirigé par sa mère Liadan.

Beaucoup de légendes parlent de Kieran de Saighir comme ayant ressuscité plusieurs personnes.

Il avait apprivoisé un loup, un blaireau et un renard. Le loup et le blaireau étaient devenus très obéissant mais le renard était resté espiègle. Il dérobait les chaussures de saint Kiéran et les cachait dans sa tanière.

Saint Kieran de Saighir serait décédé en 530 de cause naturelle.

Problèmes historiques[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Celtic Literature Collective: article de Maurice O'Conor [3]
  • (en) Ireland on line: Kieran patron de Ossory [4]
  • (en) Saint Thomas the apostle church (New York)[5]
  • (en) Catholic Community Forum: Patrons Saints Index [6]
  • (en) Ossory: History of the Diocese [7]

Wikipédia anglophone

Notes[modifier | modifier le code]

L'histoire de Saint Kieran de Saighir est souvent confondue avec celle de son homologue et homonyme Saint Kieran de Clonmacnoise qui vécurent approximativement à la même période en Irlande.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source Wikipedia (en)Bishopric of Ossory
  2. Source:Articles contradictoires: Nominis[1] et sur [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]