Kidō Butai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kidô Butai)
Aller à : navigation, rechercher

Le Kidō Butai est le nom donné à la principale formation aéronavale de la Marine impériale japonaise opérant dans l'océan Pacifique lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette flotte était menée par le vice-amiral Chuichi Nagumo. Avant la bataille de Midway, elle comprend la plus imposante formation de porte-avions au monde, dirigée par le commandant en chef Isoroku Yamamoto.

Les principaux bâtiments évoluant dans cette flotte sont : les porte-avions Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu, Zuikaku, Shōkaku et Ryūjō ; les cuirassés Hiei et Kirishima ; les destroyers Tanikaze, Urakaze, Isokaze, Hamakaze, Kasumi, Arare, Kagero, Shiranui et Akigumo ; les croiseurs Tone, Chikuma et Abukuma et les sous-marins I-19, I-21 et I-23.

Une partie importante de cette flotte est détruite lors de la bataille de Midway (perte de 4 porte-avions), marquant ainsi la fin de la suprématie navale japonaise dans l'océan Pacifique.