Kick-'em-Jenny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kick-'em-Jenny
Image du Kick-'em-Jenny reconstituée par sonar.
Image du Kick-'em-Jenny reconstituée par sonar.
Géographie
Altitude -160 m
Massif Antilles
Coordonnées 12° 18′ 00″ N 61° 38′ 24″ O / 12.3, -61.64 ()12° 18′ 00″ Nord 61° 38′ 24″ Ouest / 12.3, -61.64 ()  
Administration
Pays Drapeau de Grenade Grenade
Géologie
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 2001
Code 1600-16=
Observatoire Université des Indes occidentales

Géolocalisation sur la carte : Grenade

(Voir situation sur carte : Grenade)
Kick-'em-Jenny

Géolocalisation sur la carte : Petites Antilles

(Voir situation sur carte : Petites Antilles)
Kick-'em-Jenny

Le Kick-'em-Jenny, ou Kick 'Em Jenny, est un volcan sous-marin des Antilles situé dans la mer des Caraïbes, à huit kilomètres au nord de l'île de la Grenade et à huit kilomètres à l'ouest de l'île Ronde dans les Grenadines.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le Kick-'em-Jenny est le seul volcan sous-marin de l'archipel des Antilles mais c'est le plus actif. Il s'agit d'un volcan de subduction, la plaque caraïbe où il se trouve passant au-dessus de la plaque sud-américaine.

Sa base se situe à 1 300 mètres de profondeur et mesure cinq kilomètres de diamètre. Son sommet est formé d'un cratère elliptique de 350 mètres de diamètre environ.

Ses éruptions sont généralement détectées avec des hydrophones, le volcan produisant de petites explosions lorsque la lave rencontre l'eau de mer. Dans certains cas, ces explosions peuvent être détectées par des sismographes et être entendues par les habitants de Grenade et des Grenadines, parfois jusqu'à la Martinique.

Il n'est pas fait mention du volcan avant 1939 alors qu'il est certain qu'il est entré en éruption avant cette date. Le nom de « Kick-'em-Jenny » apparaît sur d'anciennes cartes mais il fait référence au passage entre l'île Ronde et Grenade ou au rocher appelé de nos jours Diamond Rock ou île Diamante.

Une zone d'exclusion maritime de trois kilomètres de diamètre l'entoure.

Histoire éruptive[modifier | modifier le code]

Le Kick-'em-Jenny est rentré en éruption en 1939, 1943, 1953, 1965, 1966, 1972, 1974, 1990 et 2001. Il n'a jamais provoqué de dégâts ni de victimes mais le fait qu'il soit sous-marin fait qu'il peut provoquer des tsunamis lors d'une éruption ou d'une déstabilisation d'un dôme de lave, d'une paroi…

Lors de l'éruption de 1939 dont furent témoins de nombreuses personnes du Nord de l'île de la Grenade, un nuage noir s'est élevé à 275 mètres au-dessus de la mer et des tsunamis de deux mètres d'amplitude ont déferlé sur Grenade. L'éruption a duré 24 heures.

L'éruption de 1965 a produit des séismes d'intensité V ressentis sur l'île Ronde. Durant l'éruption de 1974, l'eau de mer au-dessus du volcan était en ébullition et recrachait des nuages de vapeur d'eau.

Entre 1962 et 1992, son sommet est passé de 235 mètres à 160 mètres de profondeur.

En 2003, une plongée en sous-marin a révélé la présence de fumerolles et de basalte et d'olivine récemment mis en place. Une structure en arc longue de quinze kilomètres résultant d'un glissement du volcan vers l'ouest fut mise en évidence.

Kick-'em-Jack[modifier | modifier le code]

Les différentes études sur le volcan ont mis en évidence ce qui semble être un autre volcan sous-marin : le Kick-'em-Jack. Celui-ci se trouve à l'Est du Kick-'em-Jenny, entre les îles de Grenade et Ronde. Il est entouré par plusieurs dômes de lave.

Référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]