Ki Sung-yueng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom coréen, le nom de famille, Ki, précède le nom personnel.
Ki Sung-yueng
Ki Sung-Yueng from acrofan.jpg
Ki en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Pays de Galles Swansea City
Numéro 4
Biographie
Nationalité Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud
Naissance 24 janvier 1989 (25 ans)
Lieu Gwangju
Taille 1,87 m (6 2)
Période pro. 2007-
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
2001-2005 Drapeau : Australie John Paul College
2005-2007 Drapeau : Corée du Sud FC Séoul
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2007-2010 Drapeau : Corée du Sud FC Séoul 92 0(9)
2010-2012 Drapeau : Écosse Celtic FC 87 (11)
2012- Drapeau : Pays de Galles Swansea City 46 0(1)
2013-2014 Drapeau : Angleterre Sunderland 34 0(4)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2005-2006 Drapeau : Corée du Sud C. du Sud -17 ans 06 0(3)
2006-2007 Drapeau : Corée du Sud C. du Sud -20 ans 16 0(2)
2007-2012 Drapeau : Corée du Sud C. du Sud olympique 21 0(1)
2008- Drapeau : Corée du Sud Corée du Sud 65 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 21 septembre 2014

Ki Sung-yueng, né le 24 janvier 1989 à Gwangju, est un footballeur international sud-coréen qui évolue au poste de milieu de terrain à Swansea City.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le 24 août 2012, Ki signe un contrat de trois ans en faveur de Swansea City[1].

Le 16 août 2014, il devient le premier joueur asiatique a marqué le premier but de la saison en Premier League (victoire 2-1 face à Manchester United à Old Trafford, 1ère journée), et inscrit à cette occasion son premier but sous les couleurs du club gallois.

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Ki dispute la Coupe du monde des moins de 20 ans en 2007.

Le 7 juin 2008, il fait ses débuts avec l'équipe nationale sud-coréenne lors d'un match qualificatif pour la Coupe du monde 2010 face à la Jordanie. Ki fait ensuite partie des 23 coréens sélectionnés pour jouer cette compétition[2]. Il dispute les trois matchs de poule et assure deux passes décisives, contre la Grèce, et contre le Nigeria.

Le 25 janvier 2011, il ouvre le score sur un pénalty controversé lors de la demi-finale de la Coupe d'Asie 2011 opposant la Corée du Sud au Japon, match finalement gagné par le Japon aux tirs aux buts après un pénalty également controversé[3]. Il crée une polémique lors de la célébration de son but en imitant un singe, mime interprété comme une moquerie envers les Japonais, ce qu'il confirme dans un message sur Twitter[4],[5]. Il revient par la suite sur ces propos, déclarant avoir agi en réaction à des actes racistes subis en club dans le championnat d'Écosse de football ; aucune action de la Confédération asiatique de football n'est prise à son encontre[4],[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection[modifier | modifier le code]

Distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

  • Nommé dans l'équipe type du championnat de Corée du Sud en 2008 et 2009
  • Nommé « jeune joueur asiatique de l'année » (Asian Young Footballer of the Year) en 2009
  • Nommé joueur du mois en Scottish Premier League en octobre 2010
  • Nommé footballeur sud-coréen de l'année par la KFA en 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :