Khanat d'Astrakhan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Khanat d'Astrakhan
Ästerxan xanlığı (tt)

Астраханское ханство (ru)

14661556

Description de cette image, également commentée ci-après

Le Khanat d'Astrakhan entre 1466 et 1556

Informations générales
Statut Khanat
Capitale Xacitarxan (à 12 km d'Astrakhan)
Histoire et événements
1466 Indépendance vis-à-vis de la Horde d'or
1556 Annexion par la Russie
Khans
(1er) 1466-1490 Qasim Ier
(Der) 1554-1557 Darwish Ghali II

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Khanat d'Astrakhan (Khanat de Xacitarxan) était un état féodal Tatar apparu lors de l'éclatement de la Horde d'or. Le Khanat exista durant les XVe et XVIe siècles situé à l'embouchure de la Volga autour de la ville d'Astrakhan, actuellement principalement située dans l'Oblast d'Astrakhan et la Kalmoukie.

Le Khanat fut créé dans les années 1460 par Mäxmüd d'Astrakhan. Sa capitale était la ville de Xacítarxan, aussi connue sous le nom d'Astrakhan dans les chroniques Russes (elle était, en fait, située à environ 12 km de la ville moderne d'Astrakhan).

Son territoire incluait la vallée du cours inférieur de la Volga et le delta du fleuve, comprenant l'essentiel de l'actuel Oblast d'Astrakhan et les steppes de la rive droite de la Volga où est maintenant située la Kalmoukie. La côte Nord-Ouest de la Mer Noire marquait sa frontière sud et le Khanat de Crimée le bordait à l'Ouest.

Avant le Khanat[modifier | modifier le code]

La zone entourant le cours inférieur de la Volga était peuplée par diverses tribus Turques depuis au moins le cinquième siècle. Elle est ainsi au Ve siècle, un des cœurs du peuplement khazars. Après l'invasion mongole et l'éclatement de l'empire mongol, la région fut dominée par la Horde d'or. Cet empire aussi fut rongé par la guerre civile et le Khanat semi-indépendant d'Astrakhan fut établi par Qasim I vers 1466.

Son emplacement à l'embouchure de la Volga, carrefour d'importantes routes commerciales fit sa richesses ce qui attira la convoitise des états voisins et des tribus nomades qui soumirent le Khanat à de nombreuses invasions. Mengli Giray, le Khan du Khanat de Crimée qui détruisit la capitale de la Horde d'or, Saraï, causa d'importantes destructions dans le Khanat.

Population et société[modifier | modifier le code]

La majeure partie de la population du Khanat d'Astrakhan étaient des Tatars et des Nogaïs. Les marchands y faisaient transiter des marchandises entre la Moscovie, le Khanat de Kazan, le Khanat de Crimée, l'Asie centrale et les régions Transcaucasiennes.

La structure hiérarchique de la noblesse était la suivante : le Khan, les sultans, les begs et mirzas. Le reste de la population était appelé les qara xalıq, c'est-à-dire hommes noirs (ou plus précisément, en Turc ancien, "grande création" signifiant les créatures au sens large ou "gens du commun", "qara" pouvant aussi signifier "grand" pas seulement "noir" et "aq" (blanc), signifiant aussi "délicat", "petit", etc - la désignation turque habituelle pour désigner les "gens du commun". La religion d'état était l'Islam.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dans les années 1530 le Khanat d'Astrakhan coopéra avec le Khanat de Crimée et la Horde Nogaï lors de campagnes contre la Russie.

Plus tard le Khanat fut impliqué dans des conflits contre ses premiers alliés. À la suite de la prise de Kazan par le Tsar Ivan le Terrible en 1552, un parti pro-Moscovite prit le pouvoir à Astrakhan. Ivan envoya des soldats en Astrakhan afin de placer Därwiş Ğäli comme vassal sur le trône d'Astrakhan en 1554. Les nobles Pro-moscovites et des membres des tribus Nogaï occupèrent Astrakhan.

Lorsque la menace des raids du Khanat de Crimée eut disparu, le Khan Därwiş Ğäli conspira avec le Khan de Crimée pour expulser les Russes de la région. Ivan IV envoya des armées de Streltsy et de Cosaques, qui conquirent et annexèrent la région en 1556. Xacitarxan fut assiégée et incendiée; le Khanat fut absorbé par les russes et aboli. Därwiş Ğäli se réfugia à Azov alors sous domination ottomane.

Après la chute du Khanat les Tatars furent attaqués par les Kalmouks, qui expulsèrent les nomades Nogaïs. De nombreux Nogaïs furent déplacés au Kazakhstan et au Daguestan. Cependant on trouve encore approximativement 70,000 Tatars d'Astrakhan dans l'Oblast d'Astrakhan.

Liste des Khans d'Astrakhan[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]