Khan Academy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de Khan Academy

URL www.khanacademy.org
Slogan C'est notre mission d'accélérer l'apprentissage d'étudiants de tous les âges.
Commercial Non
Type de site Site web éducatif vidéo
Langue(s) anglais américain, français
Inscription Nécessaire pour quelques services
Propriétaire Salman Khan
Créé par Salman Khan, Fondateur et Directeur Général; Shantanu Sinha, Président et responsable de l'organisation
Lancement Septembre 2006
État actuel Officiel

L'Académie Khan (Khan Academy) est une association à but non lucratif fondée en 2006 par Salman Khan. Sur le principe de « fournir un enseignement de grande qualité à tous, partout », le site web publie en ligne un ensemble gratuit de plus de 2 200 mini-leçons, via des tutoriels vidéo stockés sur YouTube, abordant les mathématiques, l'informatique, l'histoire, la finance, la physique, la chimie, la biologie, l'astronomie, la musique, l'art pictural et l'économie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Salman Khan est né et a grandi à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane. Il est d'origine sud-asiatique : son père est originaire de Barisal, au Bangladesh et sa mère est née à Calcutta, en Inde. Khan détient trois diplômes du Massachusetts Institute of Technology : un diplôme (Bachelor of science) en mathématiques, un autre en génie électrique et informatique, et enfin une maîtrise en génie électrique et informatique. Il est également titulaire d'un MBA de la Harvard Business School. Fin 2004, Khan a commencé à servir de tuteur en mathématiques à sa cousine Nadia, grâce au bloc-notes Doodle de Yahoo. Lorsque d'autres parents et amis ont souhaité accéder également à ses petits cours, il a décidé qu'il serait plus pratique de distribuer les tutoriels sur YouTube. Leur popularité et les témoignages d'étudiants les ayant appréciés ont amené Khan à quitter son emploi dans la finance en 2009 et à se concentrer à l'Académie à temps plein. Bill Gates a déclaré : « je dirais que nous avons déplacé environ 160 points de QI de la catégorie des fonds spéculatifs vers la catégorie « enseignement au plus grand nombre avec effet de levier ». Le jour où sa femme lui a permis de quitter son travail fut en vérité une excellente journée. »[réf. souhaitée]

Dès décembre 2009, les tutoriels de Khan hébergés par YouTube reçoivent en moyenne 35 000 visites par jour. Chaque vidéo dure environ dix minutes. Les dessins sont faits avec SmoothDraw ; ils sont enregistrées et produits en utilisant la capture vidéo de Camtasia Studio. Khan souhaitait éviter un format qui impliquerait une personne debout devant un tableau blanc, et désirait au contraire présenter le contenu d'une manière semblable à la position assise à côté de quelqu'un qui travaillerait à un problème sur une feuille de papier : « Si vous regardez quelqu'un faire un problème en pensant à voix haute, je pense que les gens trouvent ça enrichissant et pas trop intimidant »[1],[2]. Des versions hors ligne des vidéos ont été distribuées par des associations dans des zones rurales en Asie, en Amérique latine et en Afrique. Bien que le contenu actuel de l'Académie Khan soit principalement consacré aux mathématiques et à la physique, Khan indique que son objectif à long terme est de fournir « des dizaines de milliers de vidéos sur presque tous les sujets » et de créer « la première école virtuelle gratuite et d'ambition mondiale ».

L'Académie Khan fournit également un système d'exercices en ligne qui génère des problèmes pour les étudiants en fonction de leur niveau de compétences et de performances. Khan pense que son académie démontre la possibilité de revoir le paradigme de la salle de classe traditionnelle, en utilisant des logiciels pour créer des tests, les noter, mettre en évidence les problèmes spécifiques de certains élèves, et encourager ceux qui réussissent le mieux à aider leurs camarades en difficulté.

Ses petits cours sont détendus, sans fioritures techniques. Le visage de Khan n'apparaît jamais, les internautes ne voient que ses griffonnages et ses diagrammes sur un tableau électronique, réalisés étape par étape. La Khan Academy ressemble à une école virtuelle, mais elle rend moins centraux la salle de classe, le campus, l'infrastructure administrative, la figure de l'enseignant.

Plusieurs personnes ont apporté des contributions de 10 000 dollars ; Ann et John Doerr ont donné 100 000 dollars. Le chiffre d'affaires total est d'environ 150 000 dollars en dons, et 2 000 dollars grâce aux annonces publicitaires sur le site Web. En septembre 2010, Google a annoncé qu'il apporterait 2 millions de dollars à l'Académie Khan pour soutenir la création de plus de cours et pour lui permettre de traduire sa bibliothèque de base dans les langues les plus parlées au monde, dans le cadre de leur projet 10100 [3] Salman Khan vise à créer rien de moins que « des dizaines de milliers » de didacticiels pour créer la « première école virtuelle gratuite de classe mondiale où chacun peut apprendre quelque chose ».

Services fournis et ambitions[modifier | modifier le code]

Composants majeurs :

  • Vidéothèque (plus de 3300 vidéos dans diverses matières, totalisant plus de 82 millions de visites)
  • Exercices automatisés avec évaluation continue (123 modules, principalement en mathématiques, 4 défis, 119 modules individuels)
  • Tutorat individualisé fondé sur les données objectives rassemblées par le système (en projet)
  • les vidéos de l'Académie Khan sont sous licence Creative Commons « Paternité-Pas d'utilisation commerciale-Partage des conditions initiales à l'identique 3.0 »

Les associations partenaires distribuent les contenus au-delà de YouTube. Le Centre Lewis pour la Recherche Pédagogique (en), affilié à la NASA, distribue les contenus dans des écoles des États-Unis. World Possible crée des copies hors-ligne permettant la distribution dans des régions rurales avec peu ou pas d'accès à Internet. La version francophone de l'Académie Khan a été lancée en septembre 2013 et est associée avec l'ONG française Bibliothèques sans frontières en charge de la traduction des contenus[4].

Khan a l'ambition de créer à partir de l'académie une réelle Charter School :

« Ceci pourrait être l'ADN d'une école dans le monde réel où les étudiants passeraient 20 pour cent de leur journée à regarder des vidéos et s'exercer à leur rythme, et le reste de leur temps à construire des robots, peindre des tableaux, composer de la musique ou toutes sortes d'autres choses. »

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Need a tutor? YouTube videos await », AP, USA Today,‎ 2008 (lire en ligne)
  2. « 2009 Education Award Laureate: Salman Khan », Techawards.org (consulté le 2009-12-14)
  3. « $10 million for Project 10^100 winners », The Official Google Blog,‎ 2010-09-24 (consulté le 2010-09-24)
  4. La Khan Academy débarque en langue française !, site francophone de l'Académie Khan, consulté le 4 septembre 2013