Khalid Skah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Khalid Skah Portail athlétisme
KhaledskahLondres2012.png
Portrait de Khalid Skah
Informations
Disciplines Semi -marathon
Piste
(Cross country)
Période d'activité Années 1990
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance 29 janvier 1967 à Midelt
Lieu Midelt
Records
Record du monde du 2 mile plus record du monde Ekiden
Palmarès
Jeux olympiques 1 0 0
Championnats du monde 3 1 1

Khalid Skah (en arabe: خالد سكاح), né le 29 janvier 1967 à Midelt, est un ancien athlète marocain spécialiste des courses de fond.

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière par le cross-country, dont il est champion du monde en 1990 et 1991.

Il passe ensuite à la piste où il obtient une première médaille de bronze lors des championnats du monde d'athlétisme 1991, mais il est surtout connu pour son titre olympique lors des Jeux olympiques d'été de 1992 de Barcelone. En effet, lors de la course du 10 000m, alors qu'il est à la lutte avec le kenyan Richard Chelimo pour la médaille d'or, un autre athlète marocain, Hammou Boutayeb, qui venait de se faire prendre un tour perturbe la course et fait perdre du temps à Chelimo. Après intervention, il laissera finalement ceux-ci lutter entre eux.
Skah est dans un premier temps disqualifié puis est finalement blanchi et sa médaille lui est rendue. Toutefois, lors de la cérémonie de remise des médailles, Skah est hué tandis que Chelimo est ovationné.

En 1993, bien qu'il ne finisse que cinquième aux championnats du monde, il remporte le prestigieux meeting de Zürich, toujours sur 5 000 m[1]. La même année, il bat le record du monde du 2 miles en 8'1217[2].

Il obtient par la suite une médaille d'argent aux championnats du monde d'athlétisme 1995 sur 10 000 m.

Il participe également à des courses sur routes et obtient un titre de champion du monde de semi-marathon à Oslo en 1994. Il décroche également la médaille de bronze aux championnats du monde de semi-marathon 1998, à Zurich, en Suisse.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Autres titres[modifier | modifier le code]

Records[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il épouse après sa victoire à Barcelone une décoratrice d'intérieur norvégienne, Anne Cecile Hopstock. Deux enfants, Selma et Tarik, naissent de cette union, respectivement en 1993 et 1996[3].

Après le divorce de leurs parents en 2006, les deux enfants ont vécu à Rabat avec leur père, tandis que leur mère est retournée en Norvège en 2007[3]. En juillet 2009, deux militaires norvégiens aident les deux enfants à quitter l'ambassade de Norvège, où ils s'étaient réfugiés et d'où ils rejoignent ensuite ce pays[4].
Khalid Skah prévoit d'assigner la Norvège en justice, pays qu'il accuse d'avoir enlevé illégalement ses enfants[5]. Par ailleurs, les enfants nient avoir été enlevés et ont déclaré avoir quitté volontairement le Maroc[6]. De son côté, l'ambassade de Norvège au Maroc reconnaît avoir accueilli les enfants parce qu'elle estimait que leur sécurité était menacée, mais nie tout lien avec leur extradition[5].

Les enfants ont la double nationalité et chaque parent a obtenu leur garde dans son pays respectif[5].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Weltklasse Zürich
  2. Progression du record du monde du 2 miles
  3. a et b Worldpress
  4. Bladi
  5. a, b et c Jeune Afrique
  6. AFP, via Google news