Khababash

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Khababash est un pharaon égyptien mal connu, qui règne de manière éphémère entre -338 et -336 en organisant une rébellion contre le pouvoir achéménide (XXXIe dynastie) en Égypte.

Khababash n'est connu que par quelques documents, moins de dix[1] et ne figure pas dans les listes de Manéthon. Un sarcophage d'Apis à Memphis est daté de l'an deux de son règne[2]. Khababash est surtout connu par la « stèle du satrape[3] » retrouvée au Caire vers 1870. Son texte relate comment Ptolémée Ier réitéra en -311 des dons de terres que Khababash avait faits antérieurement au sanctuaire de Bouto.

Titulature[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Titulature dans l'Égypte antique.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Huß, 1994, compte sept ou huit attestations de son nom
  2. Huß, 1994
  3. Stèle référencée CG 22182

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • S.M. Burstein, « Prelude to Alexander: The Reign of Khababash », Ancient History Bulletin, 14/4, 2000, p. 149-154.
  • Werner Huß, « Der rätselhafte Pharao Chababasch », Studi epigraphici e linguistici sul Vicino Oriente antico (SEL) 11, 1994, p. 97-112.