Kevin Johansen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kevin Johansen

Kevin Johansen (né en 1964 à Fairbanks en Alaska) est un musicien de rock argentino-americain. Né d'une mère argentine et d'un père américain, il a passé son enfance à San Francisco, puis sa famille s'est installée à Buenos Aires lorsqu'il avait 12 ans, puis à Montevideo en Uruguay.

Dans les années 1980, Kevin Johansen fait quelques apparitions sporadiques dans le rock argentin, au sein du groupe Instrucción Cívica, avec Julian Benjamin (deux albums : Obediencia Debida en 1985 et Instrucción Cívica en 1986). En 1990, il s'installe à New York, où il rencontre l'argentine qui deviendra sa femme et la mère de ses deux filles. Il jouera au CBGB's Club pendant plusieurs années, jusqu'à la création de son groupe The Nada (jouant sur des mots pouvant signifier à la fois "le néant" et "de rien"). En 2000, The Nada sort son premier album, un mélange de différentes musiques latines avec du rock moderne, du funk et de la pop. La même année, Kevin Johansen revient en Argentine, où il vit toujours. L'album, commercialisé dans le pays par la maison Los Años Luz, sera relativement bien accueilli du public et le groupe se lancera dans des tournées les menant jusqu'en Espagne, où l'album est édité par la K Industrias.

La fin de l'année 2002 vit la sortie de Sur o no sur, commercialisé par Los Años Luz en Argentine et par Sony Music dans le reste du monde. Cet album surprend par son mélange de musique latine, de pop et d'humour.

La même année, le vidéoclip de la chanson Daisy est réalisé : il s'agit d'une milonga incluse dans l'album "Sur o No Sur". La video est tournée dans le quartier de La Boca en 16 mm et mis en scène par Andrea Urquiola. L'actrice Mariana Aria en est la protagoniste, avec un groupe de danseurs qui réalisent une très bonne chorégraphie entre hommes typique de la milonga.

En 2003, K. Johansen rencontre un grand succès en Argentine, ce qui le mène à jouer en juin au Teatro Gran Rex, la plus grande salle de spectacle de Buenos Aires. Durant sa tournée en Espagne, il joue devant un public de plus en plus important, tant à Madrid qu'à Barcelone. Il joue lors des prix MTV latins et commence une tournée aux États-Unis (Miami, New York, Chicago, Los Angeles et San Francisco), où Sur o no sur estaba allait bientôt sortirpor.

En 2004, Kevin Johansen continue à tourner, donnant des concerts au Mexique, au chili, en Belgique et, à nouveau, en Espagne (dans plusieurs villes cette fois), suscitant un plus grand intérêt chez le public comme dans les médias. Sur o no sur fut nommé aux Grammy Awards dans la catégorie "Album de l'année", "Chanson de l'année" (La Procesion) et "Meilleur vidéoclip" (La Procesion).

Kevin, entre deux voyages, enregistre son troisième disque, City Zen (chez Los Años Luz encore une fois), très bien accueilli par le public et par la critique.

Sa ressemblance physique avec le footballeur Claudio "Piojo" López lui a valu le surnom de Kevin es Piojo Johansen.

En 2003, il chanta dans un wagon du métro et dans la station Carlos Gardel.

Dans plusieurs de ses chansons, KJ utilise le rythme 2/4 typique du tango et de la milonga. Avant cela, les chansons de Johansen ont connu un grand succès auprès des disc-jockeys américains.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • The Nada (2000)
    1. Guacamole
    2. En mi cabeza
    3. You’re the Bossa
    4. Soñé
    5. No me abandones
    6. Ni idea
    7. Campo argentino
    8. Living in a story
    9. McGuevara’s o CheDonald’s
    10. Heat of the moment
    11. So lazy
    12. El círculo
    13. El de la puerta
  • Sur o no Sur (2002)
    1. Sur o no sur
    2. Star estrella
    3. Puerto Madero
    4. La procesión
    5. Daisy
    6. Timing
    7. Down with my baby
    8. Chill out james
    9. Cumbiera intelectual
    10. No seas insegura
    11. Sur o no sur (Reprise)
    12. Acción!
    13. La chanson de Prevert
    14. Hindue blues
    15. Go on
    16. Hacele caso
    17. La tangómana
    18. Me fui pal monte
    19. Candombito
    20. He andao
  • City zen (2004)
    1. City zen
    2. All I wanna do is you
    3. Desde que te perdí
    4. Atahualpa, you funky!
    5. El palomo
    6. I don’t know
    7. Oops
    8. No voy a ser yo
    9. La falla de San Andrés
    10. The gem in I
    11. Volutas de humo
    12. Buenos Aires Anti-social Club
    13. El incomprendido
    14. Push your luck
    15. Milonga subtropical
    16. Tom Zen
    17. Twist del rezo
    18. Tema del zurdo
    19. Everything is (Falling into place)
  • Logo (2007)
    1. Logo
    2. Anoche Soñé Contigo
    3. Susan Surrender
    4. Ese Lunar
    5. Fantasmas de Carnaval
    6. Funny Face
    7. Road Movie
    8. Son del Mp3
    9. La Hamaca
    10. Por Las Ruas
    11. Chica Rollinga
    12. S.O.S. Tan Fashion
    13. Oh My Love, My Love
    14. Everybody Says
    15. Luna Sobre Porto Alegre
    16. Amistad de Borrachera
    17. Cliché Latino

Lien externe[modifier | modifier le code]