Kevin Danaher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kevin Danaher (Caoimhín Ó Danachair en irlandais), né le 30 janvier 1913 et décédé le 14 mars 2002, est un folkloriste irlandais de renom, particulièrement intéressé par l'ethnographie et l'histoire militaire.

Il est l'auteur de dix ouvrages traitant des traditions et croyances irlandaises, dont les plus connus sont The Year in Ireland, In Ireland Long Ago et Folktales from the Irish Countryside. Professeur respecté, il a publié plus de deux cents articles dans des revues spécialisées.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kevin Danaher vient au monde à Athea (Ath an tSleibhe), dans le comté de Limerick, le 30 janvier 1913. Son père, William, en était le maître d'école[1].

En 1934 Kevin Danaher devient collecteur à temps partiel pour l'Irish Folklore Commission[2].

Il étudie à l'University College Dublin, d'où il sort diplômé en 1937. La fondation Alexander von Humboldt[3] lui accorde une bourse pour qu'il puisse continuer des études en Allemagne, où il suit des cours de folklore et d'ethnologie comparatifs pendant deux ans à Berlin et Leipzig[1].

Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il retourne en Irlande et s'engage dans les Forces de Défense irlandaises. Il atteint le grade de capitaine, et sert comme instructeur dans l'artillerie[4] à Kildare (comté de Kildare)[1].

Après sa démobilisation, il reprend ses études à la National University of Ireland et en ressort possesseur d'une maîtrise en 1946[1].

Au début des années 40, il travaille de nouveau pour l'Irish Folklore Commission, d'abord sur le terrain puis comme ethnographe officiel, collectant, cataloguant et illustrant un ensemble impressionnant de faits traditionnels, qu'il aborde d'abord dans sa région natale de Limerick. Parmi ses sources, on retrouve des membres de sa propre famille, tel son père, Liam. Son travail de terrain, dans le domaine des traditions saisonnières et des croyances folkloriques sera la base de nombre de ses articles et publications à venir[1].

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

En 1952 et 1953, Kevin Danaher est conférencier à l'Université d'Uppsala en Suède[1],[2],[4].

Au printemps 1968, il présente un programme télévisuel en cinq parties sur les traditions irlandaises, intitulé The Hearth and Stool and All.

Après une formation complémentaire, il est employé comme conférencier à part entière en folklore irlandais à l'université de Dublin. En 1974, il est honoré du titre de docteur en littérature en reconnaissance de ses contributions, par le National University of Ireland[1],[4].

De 1973 jusqu'à sa retraite en 1983, Kevin Danaher assure le poste de conférencier en folklore irlandais, au sein de l'université de Dublin. En tant qu'expert en histoire militaire, il est membre de la Société d'histoire militaire irlandaise (Irish Military History Society). Il en est le président de 1971 à 1980, et éditeur du journal The Irish Sword (en) de 1960 à 1970. Il est également membre de la Royal Society of Antiquaries of Ireland (Société royale des antiquaires d'Irlande).

De 1988 à 2002, il est le codirecteur de la Folklore of Ireland Society (Société du folklore d'Irlande), et, publie régulièrement des articles pour le journal de l'association Bealoideas (ses premiers articles datent de 1935)[1].

À son départ de l'université de Dublin, ses étudiants préparent une publication en son honneur, Sinsear[5]. Beaucoup d'entre eux, ses collègues et des professeurs éminents participèrent à cette hommage à son œuvre et son influence[1]. Une autre publication, Gold Under the Furze, à l'initiative de ses collègues universitaires fut publiée.

En 1986, Kevin Danaher subit une attaque, dont les effets mettent un terme à sa carrière professionnelle[4]. Il décède le 14 mars 2002, après une longue maladie[6],[7].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Kevin Danaher a publié ses écrits populaires, portant sur le folklore et l'histoire militaire, sous le nom de Kevin Danaher. Ses travaux universitaires ont été, pour leur part, signés de la forme irlandaise de son nom, Caoimhín Ó Danachair[4],[8].

  • The Danish Force in Ireland 1690-91, avec J.G.Simms (1962) ;
  • In Ireland Long Ago (1962) ;
  • Irish Customs and Beliefs (titre original Gentle Places and Simple Things) (1964) ;
  • Irish Country People (1966) ;
  • Folktales from the Irish Countryside (1967) ;
  • The Pleasant Land of Ireland (1970) ;
  • The Year in Ireland (1972) ;
  • Foirgneamh na nDaoine: Ireland's Vernacular Architecture (1975) ;
  • Ireland's Traditional Houses (réédition du précédent) ;
  • A Bibliography of Irish Ethnology and Folk Tradition (1978) ;
  • That's How it Was (1984) ;
  • The Children's Book of Irish Folktales (1984) ;
  • The Hearth and Stool and All!: Irish Rural Households (1985).

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en) Kevin Danaher, 1913-2002 par Patricia Lysaght - Caoimhin O Danachair - In Memoriam - in Folklore, volume 113, publié le 2 octobre 2002
  2. a et b (en) Alan Gailey et Chris Lynch, Folk Life, été 2002
  3. (en) Site de la fondation Alexander von Humboldt
  4. a, b, c, d et e (en) Patrick Hogan, The Irish Sword, été 2002
  5. Paru dans le Folklore Journal 4 (1982-3)
  6. Nécrologie parue dans The Irish Times du 23 mars 2002
  7. Nécrologie parue dans The Guardian du 27 avril 2002
  8. (en) Alan Gailey et Daithí Ó hÓgáin, Gold Under the Furze, Glendale Press, Dublin, 1983