Kesago Nakajima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dans ce nom, le nom de famille, Kesago, précède le nom personnel Nakajima.
Kesago Nakajima
中島 今朝吾
Général Kesago Nakajima
Général Kesago Nakajima

Naissance 15 juin 1881
Préfecture d'Ōita, Japon
Décès 28 octobre 1945 (à 64 ans)
Allégeance Empire du Japon, Armée impériale japonaise
Grade Général
Années de service 1903 – 1939
Conflits Guerre russo-japonaise
Seconde guerre sino-japonaise
Commandement IJA 16th Division, IJA 4th Army

Kesago Nakajima (中島 今朝吾, Nakajima Kesago?, 15 juin 1881 – 28 octobre 1945) est un lieutenant général de l'armée impériale japonaise durant la seconde guerre sino-japonaise, durant laquelle il est impliqué pour le Massacre de Nankin en décembre 1937.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif de la préfecture d'Ōita, Nakajima rejoint des écoles militaires préparatoires durant sa jeunesse, avant d'être diplômé de l'académie de l'armée impériale japonaise en 1903. Il sert au combat durant la guerre russo-japonaise. Après la guerre, il rejoint l'école militaire impériale du Japon d'où il sort diplômé en 1913. Entre juillet 1918 et mai 1923, il est stationné en France en tant qu'attaché militaire. Il est promu major général en avril 1932 et nommé commandant du district Maizuru, responsable des défenses de la côte de Honshu le long de la mer du Japon[1].

Nakajima sert ensuite en tant que commandant à l'école de guerre chimique de Narashino entre 1933 et 1936. En mars 1936, il est promu lieutenant général. Avec le début de la seconde guerre sino-japonaise, Nakajimaest nommé commandant de la 16e division de l'armée impériale japonaise, et participe à la Bataille de Shanghai et aux opérations dans le Hebei, en Chine. Sous le commandement du général Iwane Matsui, Nakajima est nommé commandant opérationnel de la bataille de Nankin à la fin de l'année 1937. Il devient ainsi l'officier le plus expérimenté (après le commandant en chef, le prince Asaka) durant le massacre de Nankin. Son journal de guerre, publié en 1985, constitué une source importante de preuves sur les évènements du massacre de Nankin.

Nakaijma prend part à la bataille de Wuhan avant d'être transféré au commandement de la quatrième armée japonaise, en Mandchoukouo entre 1938 et 1939.

Rappelé au Japon en 1939, Nakajima prend sa retraite en septembre 1939 et meurt de maladie en 1945.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ammenthorp, The Generals of World War I.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]