Kerner (cépage)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kerner.
Kerner B
Kerner (cépage)
Grappe de kerner
Caractéristiques phénologiques
Débourrement ...
Floraison ...
Véraison ...
Maturité ...
Caractéristiques culturales
Port ...
Vigueur ...
Fertilité ...
Taille et mode
de conduite
...
Productivité ...
Exigences culturales
Climatique ...
Pédologique ...
Potentiel œnologique
Alcoolique ...
Aromatique ...

Le kerner est un cépage blanc planté principalement en Allemagne (5 557 hectares au premier mars 2004, soit 5,4 % de la production), issu du croisement trollinger (rouge) x riesling (blanc).

Origine[modifier | modifier le code]

Il doit son nom au poète et médecin Justinus Kerner qui vécut à Weinsberg, non loin de l'Institut d'état de recherche sur la vinification (Staatliche Lehr- und Versuchsanstalt für Wein- und Obstbau) où August Herold créa cette variété en 1929.

Production[modifier | modifier le code]

Les vins issus de ce cépage ressemblent au riesling, ont de hautes teneurs en sucre, sont assez acides avec parfois un léger arôme de muscade.

Régions de production[modifier | modifier le code]

En Belgique, il est autorisé pour les trois AOC flamandes Hageland [1], Haspengouw [2] et Heuvelland [3].

Synonymes[modifier | modifier le code]

Herold Triumpf, Herold Weiss, Schiava Grossa x Riesling Renano WE 25/30, Trollinger x Riesling Renano WE S 25/30, WE S 2530, S Weinsberg 25-30 Herold Weißer.

Mutation[modifier | modifier le code]

En 1974, une mutation du Kerner a été découverte et baptisée kernling.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet: Dictionnaire encyclopédique des cépages Hachette Livre, 1. édition 2000 (ISBN 2-01-236331-8)

Sur les autres projets Wikimedia :

Sites internet d'informations sur la Vigne[modifier | modifier le code]

  1. Texte de l'arrêté Hageland (en Néerlandais)
  2. Texte de l'arrêté Haspengouw (en Néerlandais)
  3. Texte de l'arrêté Heuvelland (en Néerlandais)