Kerlingarfjöll

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kerlingarfjöll
Vue des Kerlingarfjöll vus depuis la route F35.
Vue des Kerlingarfjöll vus depuis la route F35.
Géographie
Altitude 1 477 m, Snækollur[1]
Massif Hautes Terres d'Islande
Coordonnées 64° 38′ 35″ N 19° 13′ 41″ O / 64.643, -19.228 ()64° 38′ 35″ Nord 19° 13′ 41″ Ouest / 64.643, -19.228 ()  
Administration
Pays Drapeau de l'Islande Islande
Région Suðurland
Municipalité Hrunamannahreppur
Ascension
Voie la plus facile Route F347
Géologie
Roches Rhyolite
Type Volcan rouge
Activité Inconnue
Dernière éruption inconnue
Code 1701-10=
Observatoire Nordic Volcanological Institute

Géolocalisation sur la carte : Islande

(Voir situation sur carte : Islande)
Kerlingarfjöll

Les Kerlingarfjöll, toponyme islandais signifiant en français « montagnes de la kerling », sont un volcan d'Islande formant un petit massif montagneux. Culminant à 1 477 mètres d'altitude[1] au Snækollur, il se trouve dans le centre du pays, dans les Hautes Terres d'Islande. Il est accessible par la route F347 reliée à la route F35. Il était possible d'y faire du ski jusqu'en 2000.

Le massif tire son nom d'une kerling, une vieille femme ou une ogresse[2],[3], qui, selon la légende, serait pétrifiée : le rocher en question domine la Gýgjarfoss, une cascade située sur le cours de la Jökullfall, au bord de la route F347, au pied des Kerlingarfjöll.

Les Kerlingarfjöll sont réputées pour leurs nombreuses possibilités de randonnées, notamment celles menant aux sources chaudes situées au cœur du massif, dans la Hveradalir, au milieu de la rhyolite, la roche aux tons rouges-orangés dont le volcan est essentiellement constitué. Ces manifestations sont les signes visibles de l'activité volcanique du massif qui se trouve sur la branche Sud-Ouest de la dorsale médio-atlantique traversant l'Islande en deux.

Vue de la Hveradalir où se trouvent les sources chaudes des Kerlingarfjöll.
Vue du Loðmundur (à gauche), du Snækollur (au centre à gauche) et du Fannborg (au centre à droite) depuis les pentes Nord-Ouest des Kerlingarfjöll.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Iceland in statistics » (consulté le 5 juin 2011)
  2. (en) « Jokulfall » (consulté le 3 février 2014)
  3. (en) « Kerlingarfjoll » (consulté le 3 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :