Kenkoku Kinenbi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Kenkoku Kinenbi (建国記念日?) célèbre l’anniversaire de l'État japonais. Elle a lieu tous les ans le 11 février. C’est un jour férié, reporté au lendemain si ce jour tombe un dimanche, conformément à la loi.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette fête, dont l’origine remonte aux débuts de l'histoire du Japon, commémore la fondation de la nation et de la lignée impériale par le premier empereur cité par la tradition, Jinmu. Les historiens ignorent toujours pourquoi cette fondation a été fixée au 11 février de l'an 660 avant Jésus-Christ.

Autrefois appelée Kigen-setsu (紀元節?, jour de l’Empire), cette journée fut officiellement instituée en 1872 puis supprimée après la Seconde Guerre mondiale. Les hasards de l'histoire firent que le 11 février fut le jour où le général américain Douglas MacArthur proposa la première version de la Constitution du Japon.

Cette fête fut réintroduite dans le calendrier officiel en 1966, étant toujours officieusement fêtée par les Japonais. Elle est l’occasion de pavoiser les bâtiments et de réfléchir sur son appartenance à la Nation.