Kenji Nakagami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kenji Nakagami

Activités écrivain
Naissance 2 août 1946
Wakayama, Drapeau du Japon Japon
Décès 12 août 1992 (à 46 ans)
Langue d'écriture japonaise
Genres roman


Kenji Nakagami (中上健次 Nakagami Kenji) 1946 - 1992 est un écrivain japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né dans la ville de Shingû , dans la région côtière de Kumano et son existence a été marquée par son ascendance burakumin, équivalent japonais de paria. Il a grandi dans des conditions difficiles dans la région de la péninsule de Kii, qui est le théâtre de plusieurs de ses œuvres.

Après ses études secondaires, il part pour Tôkyô, où il vit de divers métiers manuels. Il publie ses premières nouvelles en 1973. En 1975, il est le premier écrivain né après guerre à remporter le prestigieux Prix Akutagawa pour son roman Le Cap (岬 Misaki).

Il meurt d'un cancer du rein en 1992.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1976 : Le Cap (Misaki 岬), Éditions Philippe Picquier, 1998, (ISBN 978-2877302791)
  • 1977 : La mer aux arbres morts (Karekinada 枯木灘), Fayard, 1989, (ISBN 978-2213023434)
  • 1981 : Une histoire de démons (鬼の話), Le Serpent à plumes no 19, printemps 1993, (ISBN 978-0992266196)
  • 1982 : Mille ans de plaisir (Sennen no Yuraku 千年の愉楽), Fayard, 1988, (ISBN 978-2213021416)
  • 1983 : Le bout du monde, moment suprême (Chi no Hate Shijô no Toki 地の果て、至上の時), Fayard, 2000, (ISBN 978-2213605456)
  • 1984 : Sur les ailes du soleil (Nichirin no Tsubasa 日輪の翼), Fayard, 1994, (ISBN 978-2213592664)
  • 1989 : Miracle (Kiseki 奇蹟), Éditions Philippe Picquier, 2004, (ISBN 978-2877307284)
  • 1990 : Hymne (Sanka 讃歌), Fayard, 1995, (ISBN 978-2213595276)
  • 19?? : Les volubilis bleus (青い朝顔), Collectif Génération, 1992, Livre d'artiste - Tirage limité à 20 exemplaires

Bibliographie japonaise[modifier | modifier le code]

  • 1974 :
    • Jyukyu-sai no Chizu
  • 1975 :
    • Hatodomo no Ie
  • 1976 :
    • Misaki
    • Jain
    • Tori no youni Kemono no youni
  • 1977 :
    • Karekinada
    • Jazz to Bakudan
    • Juhassai, Umi e
  • 1978 :
    • Kesho
    • Kishu-Ki no Kuni Ne no Kuni Monoatari
  • 1979 :
    • Yume no Chikara
    • Mizu no Onna
    • Hakai Seyo to Eiler wa Itta
    • Kobayashi Hideo o Koete
  • 1980 :
    • Hosenka
  • 1981 :
    • Toyo ni Ichi suru
  • 1982 :
    • Sennen no Yuraku
  • 1983 :
    • Chi no Hate Shijô no Toki
    • Fukedi no Muko e
  • 1984 :
    • Kimiwa Yanoi-jin ka Jomon-jin ka ; Umehara, Takeshi Nihon-Gaku Kogi
    • Monoggatari Seoul
    • Nochirin no Tsubasa
    • Kumanoshu
    • Kii Monogatari
  • 1985 :
    • America, America
    • Hi no Bungaku
    • Rinusuru, Seoul
    • Haiku no Jidai
  • 1986 :
    • Yasei no Kaenju
    • Spanish Caravan o Sagashite
    • On the Border
    • 19 sai no Jacov
  • 1987 :
    • Himatsuri
    • America to Gasshukoku no Aida
    • Tenno Uta ; Shosetsu Miyako, Harumi
  • 1988 :
    • Jidai ga Owari Jidai ga Hajimaru
    • Jyuryoku no Miyako
    • Buffalo Soldier
  • 1989 :
    • Kiseki
  • 1990 :
    • Sanka
    • Kaitai Sareru Basho
    • Keibetsu
  • 1992 :
    • Wani no Seiiki
    • Mondo Muyo
  • 1993 :
  • Kotodama no Tenchi
    • Yomigaeru Jomon no Shiso
    • Izogu

Filmographie[modifier | modifier le code]

Les romans et nouvelles de Kenji Nakagami ont été adaptés au cinéma à plusieurs reprises :

  • 1977 : Seisheun no Satsujinsha, Kazuhiko Hasegawa, 110 min.
  • 1979 : Jyukyu-sai no Chizu, Mitsuo Yanagimachi, 110 min.
  • 1985 : Himatsuri, Mitsuo Yanagimachi, 120 min.

À signaler aussi un film documentaire portant sur la vie de Kenji Nakagami :

  • 2001 : To the Backstreet : The Films Kenji Nakagami Left Out, Shinji Aoyama, 64 min.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Origas & Béatrice Didier, Dictionnaire de littérature japonaise, PUF, Quadrige, 2000, (ISBN 978-2130504412), Présentation de Kenji Nakagami et de ses œuvres p. 201
  • Georges Gottlieb, Un siècle de romans japonais, Éditions Philippe Picquier, 1998, (ISBN 978-2877302364), Présentation de Kenji Nakagami et de ses œuvres p. 164
  • Guy Sorman, Les Vrais Penseurs de notre temps, Fayard, 1989, (ISBN 978-2213023236), Présentation de la pensée critique de Kenji Nakagami (notamment au sujet de l'intelligentsia japonaise et de son rapport à l'occident, de l'idéologie japonaise, de ce qu'il nomme le « fascisme impérial », de l'exclusion, du capitalisme japonais, etc.). Lire un extrait, ici.

Liens externes[modifier | modifier le code]