Kénaf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Kenaf)
Aller à : navigation, rechercher

Le kénaf[1] (Hibiscus cannabinus L.), aussi appelé chanvre de Deccan, est une plante annuelle de la famille des Malvaceae, cultivée Madagascar

Description[modifier | modifier le code]

Le kénaf est apparenté au jute. Ces tiges épineuses d'1 à 2 cm de diamètre sont souvent, mais pas toujours ramifiée. Les feuilles de 10 à 15 cm de longueur sont de forme variable, celles de la base sont lobées et celles du sommet lancéolées. Les fleurs de 8 à 15 cm de diamètre sont blanches, jaunes ou pourpres. Le fruit est un capsule contenant plusieurs graines.

Noms communs[modifier | modifier le code]

Le kénaf porte de très nombreux noms, plus de 129 à travers le monde[2] en français chanvre de Bombay, chanvre du Deccan, chanvre de Guinée, chanvre de Gambo, chanvre de roselle, jute de Java, jute de Siam, kénaf, ketmie à feuilles de chanvre (Belgique), roselle, en anglais kenaf (mot d'origine persane), en allemand Ambari, Dekkanhanf, Gambohanf, Hanfeibisch, Javajute, Rosellahanf, Roselle, Siamjute, en portugais cânhamo rosella, juta de Java, juta faire Sião, en espagnol cáñamo de gambo, en brésilien Papoula de São Francisco, Cânhamo-brasileiro, en égyptien til, sortie teel, dah au Mali[3], ou Sarcelle en afrikaaner stokroos.

En Amérique du Sud, il porte les noms de cáñamo Rosella, pavona encendida, yute de Java, yute de Siam.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Ses utilisations peuvent être :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En français : kénaf, base Khartasia du Centre de Recherche sur la Conservation des Collections (CRCC) du CNRS,
  2. Miyake et Suzuta (1937)
  3. Bakary Sanogo, Le rôle des cultures commerciales dans l'évolution de la société Sénoufo, Presses universitaires de Bordeaux, 1989

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]