Ken McAuley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ken McAuley

Nationalité Drapeau du Canada Canada
Né le 9 janvier 1921,
Edmonton (Canada)
Mort le 18 juin 1992
Entraîneur décédé
A entraîné Oil Kings d'Edmonton (WCJHL)
Activité 1952 – 1954
Joueur décédé
Position Gardien de but
Attrapait de la droite
A joué pour Rangers de New York (LNH)
Carrière pro. 1943 – 1945

Ken McAuley (né le 9 janvier 1921 à Edmonton, dans la province de l'Alberta, au Canada – mort le 18 juin 1992 ) est un joueur professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste de gardien de but.

Biographie[modifier | modifier le code]

McAuley débute sa carrière en jouant avec le Maple Leafs d'Edmonton en 1938-1939 au sein du championnat junior de la ville[1]. Après trois saisons avec les Maple Leafs, il joue la saison 1941-1942 avec les Rangers de Regina puis fait son service militaire au cours de la saison suivante[1].

En raison de la Seconde Guerre mondiale, de nombreux joueurs de la Ligue nationale de hockey quittent leur club pour s'engager ; McAuley est appelé pour jouer dans les buts de l'équipe lors de la saison 1943-1944 pour les Rangers de New York. Ils terminent derniers de la LNH avec seulement six victoires en cinquante rencontres et en concédant 310 buts au cours de la saison. McAuley a une moyenne de 6,20 buts accordés par matchs, un record dans la LNH[2]. Au cours d'une seule rencontre contre les Red Wings de Détroit, McAuley encaisse quinze buts alors qu'à l'autre bout de la patinoire, Connie Dion le gardien de Détroit réalise un blanchissage[Note 1] pour la victoire 15-0 des siens[3].

Le gardien de l'Alberta joue une seconde saison dans la LNH ; il concède 227 buts[1] alors que son équipe se classe une nouvelle fois dernière de la LNH[2]. La Seconde Guerre mondiale étant terminée, les Rangers n'ont plus besoin de McAulay qui retourne jouer au hockey à Edmonton ; il met fin à sa carrière de joueur en 1950[3]. Entre 1952 et 1954, il sert d'entraîneur pour les joueurs des Oil Kings d'Edmonton[4].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[1],[3]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
 PJ  V   D   N  Min  BC  BL Moy  PJ  V   D  Min  BC  BL Moy
1938-1939 Maple Leafs d'Edmonton EHL Jr. 11 660 38 0 3,45
1939-1940 Maple Leafs d'Edmonton EHL Jr.
1940-1941 Maple Leafs d'Edmonton EHL Jr.
1941-1942 Rangers de Regina S-SSHL 32 11 16 5 1920 110 2 4,14 3 0 3 180 15 0 5,00
1943-1944 Rangers de New York LNH 50 6 39 5 2980 310 0 6,24
1944-1945 Rangers de New York LNH 46 11 25 10 2760 227 1 4,93
1945-1946 Flyers d'Edmonton WCHL Sr. 36 24 10 2 2160 130 0 3,61 8 4 4 480 31 0 3,75
1946-1947 Flyers d'Edmonton WCHL Sr. 40 22 16 2 2400 138 1 3,45 1 0 1 60 5 0 5,00
1947-1948 Quakers de Saskatoon WCHL Sr. 48 10 36 2 2860 235 0 4,93
1948-1949 Quakers de Saskatoon WCHL Sr. 6 360 42 0 7,00
1949-1950 Dynamiters de Kimberley WIHL 1 1 0 0 60 2 0 2,00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Un gardien de but effectue un « blanchissage » quand il réussit à ne concéder aucun but durant tout le match. Il faut également qu'il soit le seul gardien de l'équipe à avoir joué.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Diamond 1998, p. 1674
  2. a et b Diamond 1998, p. 267
  3. a, b et c (en) « Ken McAuley, hockey statistics and profile », sur Legends of Hockey Net (consulté le 18 mars 2012)
  4. (en) « Ken McAuley hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Dan Diamond, Total Hockey: The Official Encyclopedia of the National Hockey League, Total Sports,‎ 1998, 1879 p. (ISBN 978-0836271140)