Kempten (Allgäu)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kempten
L'hôtel de ville et la place du marché de Kempten
L'hôtel de ville et la place du marché de Kempten
Blason de Kempten
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Bavière Bavière
District
(Regierungsbezirk)
Souabe
Arrondissement
(Landkreis)
Kempten (ville-arrondissement)
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Ulrich Netzer
Partis au pouvoir CSU
Code postal 87435, 87437, 87439
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
09 7 63 000
Indicatif téléphonique 0831
Immatriculation KE
Démographie
Population 62 240 hab. (31 décembre 2011)
Densité 983 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 44′ 00″ N 10° 19′ 00″ E / 47.733333, 10.316667 ()47° 44′ 00″ Nord 10° 19′ 00″ Est / 47.733333, 10.316667 ()  
Altitude 674 m
Superficie 6 329 ha = 63,29 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte administrative d'Allemagne
City locator 14.svg
Kempten

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

Voir la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Kempten
Liens
Site web www.kempten.de

Kempten est la principale ville de l'Allgäu, une région de la Souabe dans le sud-ouest de la Bavière.

Sa population était de 61 703 habitants en 2007.

Historique[modifier | modifier le code]

Le secteur a peut-être été habitée par les Celtes, mais fut plus tard sous le contrôle des Romains qui appelèrent la ville Cambodunum. Les archéologues considèrent Kempten comme l'une des plus anciennes villes d'Allemagne.

Époque pré-romaine[modifier | modifier le code]

Le géographe grec Strabon mentionne en 50 av. J.-C. une ville celtique nommée Kambodunon. Ceci est considéré comme la plus ancienne mention écrite concernant une ville allemande. Jusqu'ici, aucune preuve archéologique n'a pu être apportée sur l'existence de cette colonie celte.

Époque romaine[modifier | modifier le code]

Époque médiévale[modifier | modifier le code]

Après la chute de l'Empire romain, les habitations ont été déplacées de la colline vers la plaine située à proximité de la rivière Iller. Dans les sources écrites, la ville apparaît comme Cambidano. Devenue majoritairement alémanique, la ville fut une nouvelle fois détruite par les Francs en 683, en raison du soutien qu'elle avait apporté à un soulèvement contre le royaume des Francs.

Renaissance et époque moderne[modifier | modifier le code]

Kempten était scindée en deux jusqu'en 1818 : ville monastique gouvernée par le prince abbé d'un côté, ville impériale soutenue par la bourgeoisie de l'autre.

Entre 1944 et 1945, un commando extérieur du camp de concentration de Dachau y fut installé. Dans ce bagne nazi, environ 450 déportés, espagnols, italiens, français, polonais, russes, tchèques, yougoslaves ont tenté de survivre jusqu'à la libération du camp en avril 1945.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

Les somptueuses salles d'apparat de la résidence des princes-abbés, la basilique et ses délicates stalles décorées de marqueterie de stuc marbré et la place de l'hôtel de ville pleine de charme sont les principales curiosités de la ville.

Économie[modifier | modifier le code]

Au sud de la ville se trouve l'entreprise Edelweiß GmbH & Co. KG, fromagerie appartenant au Groupe français Bongrain (depuis son rachat à Unilever), produisant et commercialisant notamment les marques Brunch, Milkana et Bresso. Installé depuis 2007 dans la zone industrielle de Buehl, la société CFS, (anciennement Dixie Union crée en 1953) est un des leaders mondial dans le domaine du tranchage et du conditionnement. La société CFS Dixie Union fabrique une gamme de trancheurs haute cadence (Uni-Slicer, Méga-Slicer, Giga-Slicer) ainsi que des Thermoformeuses et Operculeuses. À noter également le siège international de l'un des leaders du transport et de la logistique : Dachser, ainsi que la présence d'une usine du Groupe Liebherr.

Personnalités célèbres de Kempten[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]