Kemalpaşa (İzmir)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kemalpaşa et Nymphaion.
Kemalpaşa
(tr) Nif, (grc) Νύμφαιον
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région égéenne
Province Izmir
District Kemalpaşa
Indicatif téléphonique international +(90)
Plaque minéralogique 35
Démographie
Population 41 074 hab. (2009)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 25′ 37″ N 27° 25′ 05″ E / 38.4269444, 27.4180556 ()38° 25′ 37″ Nord 27° 25′ 05″ Est / 38.4269444, 27.4180556 ()  
Altitude 209 m (max. : 1 510 m)
Superficie 65 800 ha = 658 km2
Localisation
Le district de Kemalpaşa dans la province d'İzmir
Le district de Kemalpaşa dans la province d'İzmir

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 14.svg
Kemalpaşa

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 14.svg
Kemalpaşa
Liens
Site de la mairie http://www.izmir-kemalpasa.bel.tr
Site du district http://www.kemalpasa.gov.tr
Site de la province http://www.izmir.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Kemalpaşa est une sous-préfecture de la province d'İzmir. La ville a pris le nom de Kemalpaşa en l'honneur de Mustafa Kemal Atatürk après s'être appelée Nif, quelque temps au début de la république turque, abréviation turque de son nom grec antique Nymphaion (grec : Νύμφαιον). Le point culminant du district est le Mont Nif (en) (Nif Dağı) à 1 506 m d'altitude au sud de la ville.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est à 29 km à l'est du centre d'İzmir et la route européenne E90 qui relie İzmir à Ankara passa à quelques kilomètres au nord de l'agglomération. La ville est dans une plaine alluviale (Kemalpaşa ovası) formée par un affluent appelé rivière de Nif (Nifcayı) du fleuve Gediz.

Les environs de Kemalpaşa sont réputés pour ses forêts de pins et ses cerises (Kemalpaşa kirazı) qui font l'objet d'une fête annuelle[1].

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1990 1997 2000 2007 2009
16 354 23 360 25 448 37 126 41 074


Le district avait 80 808 habitants pour une superficie de 658 km2 soit une densité de 122,8 hab./km2 en 2006[2].

Sites et Histoire[modifier | modifier le code]

Tumulus d'Ulucak[modifier | modifier le code]

Le tumulus d'Ulucak (Ulucak Höyük) est un site archéologique situé dans le district de Kemalpaşa près du village d'Ulucak. Les fouilles ont permis d'y découvrir un site datant des VIe et du VIIe millénaire av. J.-C.[3],[4]

Karabel[modifier | modifier le code]

Un des bas-reliefs hittite de Karabel

Le col de Karabel[5] est sur la route 35-26 menant vers Torbalı à 8 km au sud est de Kemalpaşa. Ce col permet de passer le la vallée du Gediz (Hermos dans l'Antiquité) à celle du Küçük Menderes (Caystre dans l'Antiquité). Ce col recèle une des traces les plus occidentales de la présence hittite en Anatolie (XIIIe siècle av. J.-C.). Hérodote décrit ainsi les bas-reliefs de Karabel qu'il attribue au pharaon Sésostris Ier sans doute à cause des inscriptions en hiéroglyphes et qu'il situe sur la route d'Éphèse à Phocée :

« On voit aussi vers l'Ionie deux figures de ce prince taillées dans le roc : l'une, sur le chemin qui conduit d'Éphèse à Phocée ; l'autre, sur celui de Sardes à Smyrne. Elles représentent, l'une et l'autre, un homme de cinq empans de haut[6], tenant de la main droite un javelot, et de la gauche un arc[7]. »

Hérodote donne une traduction du début de l'inscription : « J'ai conquis ce pays par la force de mon bras[7]. ». Il ajoute : « Il ne dit pas pourtant ici ni qui il est, ni de quel pays il est[7]. »[8],[9]. Le texte est en réalité en hiéroglyphes hittites et non en hiéroglyphes égyptiens, et écrits en langue louvite[10]. Le souverain représenté se nomme : « Tarkašnawa, roi de Mira, fils d'Alantalli, roi de Mira » d'après les inscriptions[10].

Nymphaion[modifier | modifier le code]

Le , l'empereur de Nicée Michel VIII Paléologue, qui y avait sa résidence, signe le traité de Nymphaion avec la république de Gênes, ce qui va lui fournir la marine dont il a besoin pour prendre Constantinople. Cette dernière est prise le . Après 57 ans d’exil entre Nicée et Nymphaion, les empereurs siègent à nouveau dans la Cité impériale[11].

Du palais impérial de Nymphaion, il ne subsiste que quelques ruines appelées « Tour de la vierge » (Kız Kulesi).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Ceremonies - Celebrations », sur T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı (Ministère turc de la culture et du tourisme)
  2. (tr) « Kemalpaşa », sur İzmir Ticaret Odası (Chambre de commerce d'İzmir)
  3. (en) « Ulucak Höyük-Kemalpaşa (İzmir) », sur Current Archaeology in Turkey
  4. (en) « Ulucak Mould », sur T.C. Kültür ve Turizm Bakanlığı (Ministère turc de la culture et du tourisme)
  5. Localisation du col de Karabel 38° 22′ 14″ N 27° 27′ 21″ E / 38.370652, 27.455971 ()
  6. cinq empans de haut (πέμπτης σπιθαμῆς) : environ 1,1 m. Le bas-relief est en réalité plus grand : environ 2,5 m de haut sur 1,5 m de large.
  7. a, b et c Hérodote, Histoires [détail des éditions] [lire en ligne] « II, 106 »
  8. Pour une discussion détaillée de ce passage d'Hérodote, voir (en) Alan B. Lloyd, Herodotus, book II : commentary 99-182, vol. 3, Brill,‎ 1988, 330 p. (ISBN 9789004041790, lire en ligne, présentation en ligne), p. 26-28
  9. (en) « Karabel », sur Monuments of the Hittites
  10. a et b Rina Viers, Langues et écritures de la Méditerranée : actes du forum des 9, 10 et 11 mars 2001, Karthala Éditions,‎ 2007, 414 p. (ISBN 9782845868069, lire en ligne, présentation en ligne), p. 133-134
  11. Donald MacGillivray Nicol, op. cit., 54-55 p., « L'empire en exil et sa restauration »

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Donald MacGillivray Nicol (trad. Hugues Defrance), Les derniers siècles de Byzance: 1261-1453, Paris, Tallandier, coll. « Texto »,‎ 2007, 530 p. (ISBN 9782847345278)