Kelly Services

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kelly Services

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Kelly Services

Création 1946
Fondateurs William Russell Kelly
Siège social Drapeau des États-Unis Troy (États-Unis)
Activité ressources humaines
Site web www.kellyservices.com
Chiffre d’affaires 5 milliards $US (2010)

Kelly Services, Inc. (NASDAQ : KELYA, KELYB) est un prestataire de services en ressources humaines fondé en 1946 dont le siège principal est à Troy (Michigan), aux États-Unis. La société dispose aujourd'hui d'un réseau global. En 2010, son chiffre d'affaires s'élevait à 5 milliards de dollars US (2009: 4,3 milliards).

Kelly Services s'adresse aux entreprises, aux responsables RH ou aux demandeurs d'emploi. Elle possède une large palette de services et de produits : outre le conseil en ressources humaines et les solutions d'Outsourcing, cette palette englobe aussi le recrutement et le placement de postes temporaires et fixes, pour toutes les fonctions et à tous les niveaux hiérarchiques des entreprises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le fondateur de Kelly Services, William Russell Kelly, a été l'un des précurseurs du placement temporaire[1]. Il débuta en 1946, en ouvrant un petit bureau à Détroit, dans le Michigan. Avec deux employés, Kelly proposait aux entreprises de sa région des prestations de services commerciales, telles que du secrétariat ou de la comptabilité. De plus en plus de clients émirent le souhait que les employés travaillent au sein de leur propre entreprise. C’est ainsi que Kelly a transféré son secteur d'activité dans le placement de candidats, pour devenir prestataire de services en ressources humaines.

William Russell Kelly a ouvert le premier bureau international à Toronto, Canada, en 1968. Le premier bureau européen est créé en 1972 à Paris, puis un autre en 1973 à Londres. Kelly Services est présent en Suisse depuis 1979.

Missions[modifier | modifier le code]

Siège principal de Kelly Services à Troy (Michigan) (USA)

Kelly Services propose un large éventail de solutions dans le domaine des ressources humaines orientées sur les besoins et les souhaits des clients. En effet, afin de pouvoir recommander le collaborateur qui correspond au profil du poste à pourvoir, toutes les candidates et tous les candidats sont soumis à une procédure de sélection très complète. Celle-ci comprend un entretien personnel, une évaluation des compétences ainsi qu'une vérification des références. L’employeur à la recherche de nouveaux candidats peut faire appel à Kelly Services, autant pour la sélection de personnel fixe (Search&Selection) que de personnel temporaire. Kelly Services propose également des modèles de recrutement et des programmes de formation et de gestion du personnel. Pour le personnel temporaire, Kelly Services prend en charge la gestion contractuelle et salariale.

En tant que leader dans le domaine de l'Outsourcing et du conseil, Kelly Services développe, en collaboration avec des entreprises clientes, des modèles de recrutement sur mesure, optimise les déroulements internes ou conseille dans les domaines de la gestion des fournisseurs, du contrôle des coûts et de l'assurance qualité.

Les domaines spécialisés de Kelly Services[modifier | modifier le code]

Pour servir ses clients selon leur secteur d’activité et avec professionnalisme, Kelly Services possède des départements spécialisés. Les experts des différents domaines possèdent une très longue expérience et une grande compréhension du marché pour chaque domaine, ce qui leur permet, lors du travail en équipe avec les clients, de développer des concepts et des solutions RH adaptés aux besoins et aux désirs des entreprises.

Kelly Services s'est spécialisée entre autres dans les domaines spécialisés Banque & Finance (Kelly Financial Resources), Scientifique (Kelly Scientific Resources), Contact/Call Center (KellyConnect), Tertiaire & Administratif, Industrie & Technique, Bâtiment & Artisanat, Agro-alimentaire (Kelly Food) et Horlogerie (Kelly Watch).

Indice Global Workforce[modifier | modifier le code]

Kelly Services publie régulièrement le Kelly Global Workforce Index. La base de cet indice est une enquête internationale qui analyse les points de vue des salariés sur leur travail et leur poste de travail. Les résultats des sondages effectués sont publiés chaque trimestre par les succursales de Kelly Services en Europe, en Amérique du Nord et dans la zone Asie-Pacifique.

Certification[modifier | modifier le code]

Kelly Services se distingue par des procédures de management clairement définies. Par exemple, Kelly Services est certifiée ISO 9001:2008, la référence TQM (Total Quality Management, ou qualité totale) est appliquée dans toutes les succursales. Kelly Services est ainsi le seul prestataire de services en personnel qui a introduit le Total Quality Management pour ses succursales dans le monde entier.

Kelly Services en Suisse[modifier | modifier le code]

Succursales de Kelly Services en Suisse

Kelly Services est présent en Suisse depuis 1979. Le siège social de Kelly Services Suisse et EMEA (Europe, Middle East & Africa) se trouve à Neuchâtel. Kelly Services compte 200 collaborateurs répartis dans plus de 45 succursales et départements spécialisés.

Les succursales et départements spécialisés de Kelly Services en Suisse se trouvent à Aarau (AG), Berne, Bienne, Burgdorf, Thoune et Moutier (BE), Fribourg (FR), Genève (GE), Bâle (BS), Dagmersellen, Lucerne et Sursee (LU), Delémont et Porrentruy (JU), La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel (NE), Saint-Gall (SG), Olten et Soleure (SO), Lugano (TI), Lausanne, Morges, Nyon, Vevey et Yverdon-les-Bains (VD) ainsi qu'à Monthey et Sion (VS).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Leslie Eaton, « William Kelly, 92, Founder Of Temporary Jobs Company », New York Times,‎ 8 janv. 1998 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Travail temporaire
  • Eaton, Leslie : William Kelly, 92, Founder Of Temporary Jobs Company [archive], New York Times (1998-01-08). Consulté le 2008-06-23.

Liens externes[modifier | modifier le code]