Kelemvor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kelemvor
Divinité des Royaumes oubliés
Titre Le Seigneur des Morts, le Juge des Damnés
Plan de résidence Plan de Fugue
Niveau de puissance Supérieure
Alignement Loyal neutre
Portfolio Mort
Domaines
Alias
Supérieur Aucun

Kelemvor est un dieu des Royaumes oubliés, campagne du jeu de rôle Donjons et Dragons.

Histoire[modifier | modifier le code]

Kelemvor (quel-ème-vor) est le dieu qui désigne la place de l'essence des morts dans le cycle infini de l'existence. Suivant une voie différente de celle empruntée par ses prédécesseurs (Jergal, puis Myrkul, et enfin Cyric), Kelemvor n'est ni maléfique, ni secret. Il promet aux morts qu'ils seront jugés de manière juste et impartiale. Il est bon, franc, sérieux et parfois sévère. Son principal défaut est qu'il résout les problèmes par des actes directs sans anticiper les conséquences de sa hâte.

Avant d'accéder au statut de divinité, Kelemvor était un humain, nommé Kelemvor Lyonsbane. C'était un grand guerrier, malheureusement touché par une malédiction qui l'obligeait à exiger une récompense pour chaque acte qu'il commettait au nom des autres. S'il n'obtenait pas cette récompense, il se transformait en panthère et devenait comme fou.

Il était l'amant de Minuit, qui devint Mystra après la mort de la déesse durant le Temps des troubles. Il mourut sous les coups de Fléau des Dieux, l'épée de Cyric, qui était en fait un avatar de Mask et qui dissimula son âme à son meurtrier qui était devenu le Seigneur des Morts. Il parvint à le détrôner et à prendre sa place au royaume des morts, suite à une erreur de Cyric.

Symbole[modifier | modifier le code]

Le symbole de Kelemvor est une balance tenue par un bras squelettique.

Dogme[modifier | modifier le code]

Le culte de Kelemvor entend faire comprendre que la mort fait partie de la vie, que ce n'est ni une fin ni un châtiment, mais plutôt un commencement et une nécessité. Selon Kelemvor et ses adeptes, la mort est un processus dans lequel il n'y a nulle tromperie, nulle dissimulation, nul hasard. Les mourants sont accompagnés dans la mort.

Les adeptes de Kelemvor se dressent contre ceux qui voudraient artificiellement prolonger leur vie au-delà des limites naturelles, comme les morts-vivants par exemple.

Clergé[modifier | modifier le code]

Le clergé de Kelemvor assiste les mourants, les morts et leurs familles. Les adeptes s'occupent des funérailles et s'assurent que les affaires des morts sont réglées correctement. Les adeptes du culte sont donc généralement ceux qui s'occupent d'appliquer les testaments. Le clergé récupère les biens de ceux qui sont morts sans testament ou sans héritiers. Les adeptes de Kelemvor indiquent par des signes universellement connus les endroits où se développent les maladies. Ils chassent les morts-vivants pour les détruire. Ils recrutent des aventuriers pour détruire des créatures puissantes provoquant trop de morts précoces. Et, rarement, ils offrent une mort rapide et sans douleur à ceux pour qui elle ne peut être une véritable délivrance.

Les prêtres de Kelemvor prient lorsque le soleil se couche. Ils ont des jours saints annuels lors de la Rencontre des boucliers et au moment de la Fête de la lune. Les cérémonies accomplies lors de ces deux festivals impliquent de raconter l'histoire des morts de manière à ce que tous puissent se souvenir d'eux. Le reste des rituels du culte concerne les morts, les funérailles et les veillées funèbres.