Kekkei genkai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les kekkei genkai sont des techniques martiales fictionnelles qui font référence au shōnen manga Naruto (ainsi qu'à son adaptation en série d'animation). La technique héréditaire (血継限界, kekkei genkai?, lit. « technique limitée à l'héritage par le sang ») est une capacité transmise génétiquement au sein d'un clan ne pouvant être en principe imitée ou dupliquée en dehors des lignées du clan[note 1].

Stratégiquement, les kekkei genkai sont souvent un avantage, permettant de mettre en œuvre des techniques inédites plus difficile à contrer en combat ou récoltant plus d'informations. Les ninjas dotés de telles particularités y ont régulièrement recours dans le but d'obtenir la victoire.

Bien qu'ils soient très divers, on peut principalement distinguer deux grands types de kekkei genkai : les dōjutsu (瞳術, l'art d'utiliser les pupilles?) et les Godai Seishitsu Henka (五大性質変化, Transformation de nature des cinq éléments?) avancés.

Dōjutsu[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Les kekkei genkai de type dōjutsu dotent, génération après génération, leurs utilisateurs de pupilles spéciales, ils sont reconnaissables à l'aspect particulier de leurs iris.

Ces types de kekkei genkai accroissent généralement la perception du ninja de manière particulière, lui permettant ainsi une meilleure lecture du combat. Parfois, des techniques héréditaires augmentant la force offensive sont également accordées au ninja par la même occasion, bien que généralement les techniques de ces clans soient liées à l'enseignement qu'ils reçoivent en adéquation avec les particularités de la pupille.

Byakugan[modifier | modifier le code]

Le byakugan.
Les méridiens et les cavités de chakra (tenketsu), vu par le Byakugan

Le Byakugan (白眼, Œil blanc?) est le dōjutsu du clan Hyûga. Ao, un ninja de Kirigakure no satō, est le seul personnage connu à ne pas faire partie du clan mais à disposer tout de même de cette pupille suite à une transplantation.

Les possesseurs du byakugan se caractérisent par leurs iris entièrement blanches violacées sans pupilles visibles. Lorsque le byakugan est activé, un léger contours autour des pupilles apparait et les nerfs sur les tempes deviennent visibles.

Ce kekkei genkai permet d'avoir une vue à pratiquement 4π sr (360 °) à l'exception d'un angle mort d'approximativement 19π×10-4 sr[note 2] au niveau de la 1re vertèbre thoracique correspondant au point aveugle de la rétine[1]. Il permet également de percevoir les méridiens et, avec un certain talent les cavités de chakra, ainsi que de voir plus loin et à travers la matière.

Fin 2007, dans son classement des « 10 techniques les plus cool », le site d'IGN Entertainment a placé le Byakugan en 3e position, considérant que le nombre d'applications où cette technique peut se révéler utile dans la vie de tous les jours est « infini »[A 1].

Jūken[modifier | modifier le code]

Le cercle de divination de la technique des points du hakke

Cette pupille est associée au style de taijutsu dit du Poing souple (柔拳, jūken?) qui est, d'après Hiashi Hyûga, le plus puissant taijustu de Konoha : grâce à leur perception des méridiens, ils peuvent perturber les flux de chakra en injectant de petites quantités de leur propre chakra, bloquant ainsi la capacité de l'ennemi à utiliser des jutsu.

Lors de la technique des points du hakke, on voit apparaître centré sur Neji un « cercle de divination » formé d'une bāguà à laquelle s'ajoute un cercle externe orné de kanjis représentant 8 des 24 caractères clés du Ba Gua Zhang.

Le Hyûga se met alors dans une position spéciale et frappe un certain nombre de tenketsu de l'adversaire, bloquant ainsi complètement la circulation de son chakra[2].

Sharingan[modifier | modifier le code]

Chemin d'évolution des sharingan de la version inactive au proto-mangekyō

Le sharingan (写輪眼, Œil copieur tournoyant?) est le dōjutsu du clan Uchiwa. Kakashi Hatake et Danzô, des ninjas de Konohagakure no satō, sont les seuls personnages connus à ne pas faire partie du clan mais à disposer tout de même de cette pupille suite à une transplantation.

Contrairement au byakugan qui est actif dès la naissance, l'activation du sharingan se fait en général au cours de l'adolescence au début de la vie de shinobi du Uchiwa. Cette première activation, ainsi que les évolutions suivantes, survenant en général à un moment critique sous le coup de l'émotion : d’après le second Hokage, afin de ne pas être affectés par leurs sentiments les Uchiwa « scellent » au plus profond d’eux-même ce qu’ils ressentent, mais s’ils viennent tout de même à éprouver des sentiments, la perte éventuelle de l’objet de ces sentiments provoque en eux une haine incommensurable ; l’angoisse et le désespoir qui en résultent amène leur cerveau à produire un chakra spécial éveillant leurs pupilles[3]. De plus, c'est une pupille évoluant constamment : plus l'utilisateur est angoissé à l'idée de perdre ceux qu'il aime, plus elle devient puissante. Ainsi, même sans prendre en compte le « Kaléidoscope hypnotique du Sharingan » et sa version supérieure, un Uchiwa l'ayant réveillée n'est pas certains de disposer de tout le potentiel de celle-ci — Par exemple, Sasuke Uchiwa commencera par développer des sharingan avec une seule branche du tomoe sur chaque œil[4] quand il verra son frère tuer ses parents, gagnera une deuxième branche sur l'iris droit[5], puis sur l'iris gauche[6] lors de son combat contre Haku, avant d'atteindre la version complète du tomoe pour ses deux yeux à la fin de la première partie[7] ; à l'inverse de cette évolution particulièrement lente, Obito développera directement des sharingan à deux branches du tomoe dès la première activation[8].

L'éveil de la pupille a toutefois pour contrecoup d'amener l’utilisateur à être rongé par le désespoir et l’angoisse et à tomber toujours plus bas sur le chemin de la haine et de la colère. Son apparition n'est cependant pas obligatoire et tous les Uchiwa ne disposent donc pas de celle-ci.

Le sharingan a de nombreuses fonctions mais beaucoup d'entre-elles n'apparaissent qu'avec le nombre de pupilles développées par le ninja :

  • La première branche du tomoe accorde une meilleure perception, permettant au ninja de décrypter les attaques adverses avec une remarquable rapidité, augmentant ainsi les réflexes.
  • La seconde branche du tomoe accorde une mémoire mimétique, le ninja peut copier toutes les techniques à l'exception des autres capacités génétiques[note 3].
  • La troisième branche du tomoe accorde une meilleure capacité pour le genjutsu[note 4] ainsi que la perception des pulsions de force, permettent d'anticiper les prochains mouvements de l'adversaire.

Fin 2007, dans son classement des « 10 techniques les plus cool », le site d'IGN Entertainment a placé le Sharingan en 4e position, considérant que cette technique permet de copier en un instant des techniques que d'autres ninjas ont mis des années à maîtriser, et qu'elle est « très cool » du fait de l'effet « yeux rouges » qui va avec. Cette technique n'est cependant pas dans le top 3 du fait de son manque d'originalité par la copie des techniques adverses[A 1].

Kaléidoscope hypnotique du Sharingan[modifier | modifier le code]

Ensemble des « Kaléidoscopes hypnotiques du Sharingan »

Le Kaléidoscope hypnotique du Sharingan (万華鏡 写輪眼, Mangekyō Sharingan?) est une évolution de niveau supérieur du Sharingan. Contrairement au Sharingan classique, le Kaléidoscope hypnotique est un tomoe ayant une apparence unique pour chaque ninja, et offre des capacités supplémentaires, qui peuvent varier d'un ninja à l'autre.

Ces capacités portent toutes le nom de dieux majeurs des religions Shinto ou Ainu et toutes liées, selon Tobi, à la manipulation d'une partie de l'espace-temps. De plus une capacité est toujours liée à l'usage de l'œil droit, une autre de l'œil gauche et la dernière des deux simultanément :

  • Les arcanes lunaires (月読, Tsukuyomi?, dieu de la lune) : Projette la cible dans un monde d'illusions en négatif où elle sera torturée sur une période pouvant aller jusqu’à plusieurs jours, tandis qu'il ne s'écoule qu'une fraction de seconde dans le monde réel. Cette technique a pour objectif de détruire l'esprit de l'adversaire. (utilisateur : Itachi Uchiwa (œil gauche)[9], Sasuke Uchiwa (œil droit)[10]).
  • La lumière céleste (天照, Amaterasu?, déesse du soleil) : Crée un feu noir qui dévore la cible pendant sept jours et sept nuits, sans pouvoir être éteint d'une manière conventionnelle (les flammes peuvent cependant être scellées). Cette technique est liée à la nature élémentaire avancée Honō (utilisateur : Itachi Uchiwa (œil droit)[11], Sasuke Uchiwa (œil gauche)[12]).
  • Susanô (須佐能乎, Susanoo?, dieu des tempêtes) : Technique à la fois défensive et offensive qui amène une créature squelettique d'une autre dimension dans celle du ninja. La cage thoracique de la créature sert de bouclier pendant que ses bras servent d'armes (utilisateur : Itachi Uchiwa, Sasuke Uchiwa, Madara Uchiwa (deux yeux)[13]).
  • Le pouvoir divin (神威, Kamui?, dieux Aïnous en général) : Crée un trou de ver, l'objectif est d'amener une partie ou l'ensemble de la cible dans une autre dimension. Cela peut par exemple servir à démembrer un adversaire (utilisateur : Kakashi Hatake (œil gauche), Obito Uchiwa (œil droit).
  • Les déités célestes (別天神, Kotoamatsukami (en)?, litt. Kami célestes particuliers, groupe de cinq dieux primordiaux créateurs de l'Univers, ancêtres de Tsukuyomi, Amaterasu et Susanoo) : Prend le contrôle de la volonté de la cible à l'insu de celle-ci (utilisateur : Shisui Uchiwa).

Le sharingan est, selon Obito Uchiwa, l'œil de la haine[note 5],[14]. Le « Kaléidoscope hypnotique du Sharingan » semble appuyer cette vision puisque, selon Itachi Uchiwa, il faut assassiner son meilleur ami pour l'obtenir[15]. Cette évolution de la pupille des Uchiwa reste cependant très rare : selon Fugaku Uchiwa, le père d'Itachi et Sasuke, seule une poignée d’Uchiwa a réussi sur la longue histoire du clan à obtenir cette pupille[16].

Kaléidoscope hypnotique éternel du Sharingan[modifier | modifier le code]

Ensemble des « Kaléidoscpoes hypnotiques éternels du Sharingan »

Le « Kaléidoscope hypnotique du Sharingan » n'est cependant pas parfait. En effet, l'utilisateur est atteint d'une dégénérescence progressive de la vue, proportionnelle à l'intensité et à la fréquence de l'utilisation de la pupille. Madara et Itachi ont donc été frappé de cécité progressive l'un comme l'autre, et, suite à son combat contre le 8e bijū et son jinchūriki, Sasuke commençait aussi à connaitre des troubles de la vision avant de décider de se greffer les yeux de son frère mort précédemment[17].

Le Kaléidoscope hypnotique éternel du Sharingan (永遠 の 万華鏡 写輪眼, Eien no Mangekyō Sharingan?) est le stade suivant qui permet de pallier ce défaut. L'obtention de celui-ci affirme l'attribution d'œil de la haine que porte le Sharingan puisqu'il nécessite l'implantation d'un autre « Kaléidoscope hypnotique du Sharingan », prouvant le côté fratricide des évolutions supérieures du Sharingan. Ainsi, Madara a-t-il assassiné son frère Izuna pour l'obtenir, bien qu'il prétende que c'était avec l'accord de celui-ci afin de protéger les Uchiwa des Senju[18].

Lorsque l'utilisateur obtient le « Kaléidoscope hypnotique éternel du Sharingan », le design de l'iris change ajoutant des éléments du Sharingan implanté à celui du bénéficiaire. Par ailleurs, une particularité observée chez Sasuke Uchiwa est que son « Kaléidoscope hypnotique éternel du Sharingan » présente une inversion haut-bas du design des iris entre son œil droit et son œil gauche contrairement aux autres Sharingan.

Madara Uchiwa était parvenu peu avant sa mort à faire évoluer son « Kaléidoscope hypnotique éternel du Sharingan » en Rinnegan, grâce aux secrets inscrits sur la pierre des Uchiwa[19].

Rinnegan[modifier | modifier le code]

Le rinnegan

Le Rinnegan (輪廻眼, lit. œil du Saṃsāra?, œil métempsychique) est le dojutsu du Sage des 6 chemins (六道仙人, Rikudō Sennin?) qui est, selon la légende qu'on lui prête, le fondateur de l'ère des ninjas et du ninjutsu

Contrairement aux autres dōjutsu qui gardent l'aspect blanc de la sclère, la totalité de l'œil est ici modifiée par un ensemble de cercles concentriques noirs sur un fond gris rosé[20]. De plus, cet œil a une autre particularité au sein des kekkei genkai de type dōjutsu car, en dehors de sa capacité à voir à travers les yeux de tous possesseurs de cette pupille, de voir l'invisible comme le byakugan et le sharingan ou de conférer à son possesseur la maîtrise totale des 5 éléments de bases, il n'a aucun pouvoir lié à la vision mais à des techniques inspirés des six royaumes bouddhistes de la résurrection et une capacité de nécromancie. Cet œil est donc plus un trait caractéristique de ceux possédant ces pouvoirs qu'un véritable pouvoir.

Les six pouvoirs sont :

  • Tendō (天道, lit. la voie des Deva?, le royaume des dieux), cette voie permet le contrôle de la gravité, offrant de nombreuses possibilités, le vol ou la manipulation à distance suivant des lignes centrées sur l'utilisateur en sont quelques exemples (corps associé : Yahiko de Amegakure no Sato) ;
  • Shuradō (修羅道, lit. la voie des Asura?, le royaume des demi dieux), cette voie semble être celle des marionnettistes qui consiste à manipuler par des fils de chakra des poupées ou des modifications corporelles (corps associé : shinobi errant) ;
  • Ningendō (人間道, lit. la voie des humains?, le royaume terrestre), cette voie permet de lire les pensées des cibles sur lesquelles l'utilisateur pose ses mains, de plus elle permet de tuer instantanément en arrachant l'âme d'une personne (corps associé : shinobi de Takigakure no Sato) ;
  • Chikushōdō (畜生道, lit. la voie des animaux?, le royaume animal), cette voie permet l'invocation de chimères animales (corps associés : shinobi du clan Fūma, kunoichi inconnue) ;
  • Gakidō (餓鬼道, lit. la voie des Preta?, le royaume des esprits avides), cette voie permet l'absorption de l'énergie autour de l'utilisateur, permettant notamment d'annuler tout ninjutsu lancé contre lui (corps associé : shinobi de Kusagakure no Sato) ;
  • Jigokudō (地獄道, lit. la voie des Naraka?, le royaume infernal), cette voie permet d'invoquer le Roi des Enfers. Celui-ci peut réparer les corps endommagés, révéler la vérité en tuant les menteurs et en épargnant ceux qui disent la vérité ou ressusciter les morts (corps associé : prêtre).

En lisant les secrets de la pierre des Uchiwa, Madara Uchiwa, est parvenu peu avant sa mort à découvrir que le Rinnegan était l’« étape finale » de l’évolution du Sharingan, en faisant évoluer ses propres yeux pour l’obtenir[19]. Pour préparer son plan de l’« œil de la lune », il a prêté ses yeux à Nagato, laissant croire à une résurgence de ceux du Sage. Suite à la mort de Nagato, le Rinnegan est ensuite récupéré par Obito Uchiwa pour veiller à la bonne conduite du plan de Madara.

Suite à sa rencontre avec le Sage des six chemins, Sasuke obtient le Rinnegan dans l’œil gauche[21].

Dōjutsu de Ranmaru[modifier | modifier le code]

Dōjutsu de Ranmaru

Dans un arc hors-série (filler) de l'Anime, un jeune garçon nommé Ranmaru possède un dōjutsu similaire au Byakugan, mais plus puissant encore.

Les possesseurs de ce dōjutsu se caractérisent par leurs iris entièrement rouge. Lorsqu'il est activé, leurs pupilles deviennent également rouges, et leurs yeux deviennent luisants.

En plus des caractéristiques classiques du Byakugan, il permet de créer des illusions avec les systèmes circulatoires chakra, ou au contraire de masquer des chakra existants, ce qui lui permet de tromper un utilisateur du Byakugan.

Note : Ce dōjutsu a été nommé sur certains sites de fans Akagan (赤眼, litt. « Œil rouge »?).

Godai Seishitsu Henka avancé[modifier | modifier le code]

Pour plus de détails sur le chakra et sa manipulation consulter la section : Chakra.
Les cinq natures élémentaires de base et 5 des natures avancées

Chaque ninja possède une affinité particulière avec un des cinq éléments de base, lui permettant d'utiliser des jutsu de ce type. Les kekkei genkai de type Godai Seishitsu Henka avancé créent de nouvelles natures en dotant le shinobi d’une seconde affinité primaire et en lui permettant de s'affranchir des limites pour les fusionner.

De ce fait, dix combinaisons simples sont possibles, basées sur les dix fusions :

  • Hi (, Feu?) + Kaze (, Vent?)
  • Kaze (, Vent?) + Kaminari (, Foudre?)
  • Kaminari (, Foudre?) + Tsuchi (, Terre?)
  • Tsuchi (, Terre?) + Mizu (, Eau?)
  • Mizu (, Eau?) + Hi (, Feu?)
  • Hi (, Feu?) + Kaminari (, Foudre?)
  • Kaminari (, Foudre?) + Mizu (, Eau?)
  • Mizu (, Eau?) + Kaze (, Vent?)
  • Kaze (, Vent?) + Tsuchi (, Terre?)
  • Tsuchi (, Terre?) + Hi (, Feu?)

Au-delà de ces combinaisons à deux éléments, la sélection génétique (血継淘汰, kekkei totā?, lit. Sélection des héritages du sang) permet d'obtenir des combinaisons à trois éléments, nous amenant ainsi dix combinaisons supplémentaires :

  • Hi (, Feu?) + Kaze (, Vent?) + Kaminari (, Foudre?)
  • Hi (, Feu?) + Kaze (, Vent?) + Tsuchi (, Terre?)
  • Hi (, Feu?) + Kaze (, Vent?) + Mizu (, Eau?)
  • Hi (, Feu?) + Kaminari (, Foudre?) + Tsuchi (, Terre?)
  • Hi (, Feu?) + Kaminari (, Foudre?) + Mizu (, Eau?)
  • Hi (, Feu?) + Tsuchi (, Terre?) + Mizu (, Eau?)
  • Kaze (, Vent?) + Kaminari (, Foudre?) + Tsuchi (, Terre?)
  • Kaze (, Vent?) + Kaminari (, Foudre?) + Mizu (, Eau?)
  • Kaze (, Vent?) + Tsuchi (, Terre?) + Mizu (, Eau?)
  • Kaminari (, Foudre?) + Tsuchi (, Terre?) + Mizu (, Eau?)

La possibilité de réaliser des combinaisons à quatre voire cinq éléments n’est pas encore connue.

Six des vingt combinaisons possibles à deux ou trois éléments sont connues avec certitude, dont un kekkei totā :

  • La nature Kōri (, Glace?) permet d'utiliser des techniques Hyōton (氷遁, L'art de manipuler la glace?) (Eau + Vent, possesseur : Haku, ninjas du Pays des Neiges (film)
  • La nature Ki (, Bois?) permet d'utiliser des techniques Mokuton (木遁, L'art de manipuler le bois?) (Eau + Terre, possesseurs : 1er Hokage, Yamato, Danzô, Madara Uchiwa, Obito Uchiwa, Zetsu)
  • Les natures Yōgan (熔岩, Lave?) et Yōbai (溶媒, Solvant ou dissolvant?) permettent d'utiliser des techniques Yōton (熔遁 ou 溶遁, L'art de dissoudre?)[note 6] (Feu + terre, possesseurs : 5e Mizukage, Kurotsuchi, Dodaï, Yonbi et par extension son dernier jinchūriki (Rôshi), quelques autres ninjas d’Iwa).
  • La nature Arashi (, Tempête?) permet d'utiliser des techniques Ranton (嵐遁, L'art de manipuler l'orage?) (Eau + Foudre, possesseurs : Darui[22], quelques autres ninjas de Kumo)
  • La nature Futtō (沸騰, Vapeur?) permet d'utiliser des techniques Futton (沸遁, L'art de manipuler la vapeur?) (Eau + Feu, possesseur : 5e Mizukage)
  • La nature Chiri (, Poussière?) permet d'utiliser des techniques Jinton (塵遁, L'art de manipuler la poussière?) (Terre + Feu + Vent, possesseur : 3e Tsuchikage, 2e Tsuchikage)

Plusieurs autres sont également connues sans pour autant que l’on sache la nature exacte de la fusion ni même s’il s’agit vraiment d’une combinaison d’éléments :

  • La nature Honō (, Brasier?) permet d'utiliser des techniques Enton (炎遁, L'art de manipuler les Brasiers?) (Feu + ???, possesseur : Sasuke Uchiwa)
  • La nature Shakunetsu (灼熱, Chaleur brûlante?) permet d'utiliser des techniques Shakuton (灼遁, L'art de manipuler la chaleur brûlante?) (possesseur : Pakura)
  • La nature Bakuhatsu (爆發, Explosion?) permet d'utiliser des techniques Bakuton (爆遁, L'art de manipuler les explosions?) (possesseurs : Gari, Deidara[note 7], Jinpachi Munashi).
  • La nature Jisei (磁性, Magnétisme?) permet d'utiliser des techniques Jiton (磁遁, L'art de manipuler les champs magnétiques?) (possesseurs : Toroi, 4e Kazekage et probablement 3e Kazekage)

De plus, plusieurs autres sont introduites par les épisodes fillers de l'anime ou par le 6e film :

  • La nature Kesshō (結晶, Cristal?) permet d'utiliser des techniques Shōton (晶遁, L'art de manipuler le cristal?) (Terre + ???, possesseur : Guren)
  • La nature Meian (冥暗, Ténèbres?) permet d'utiliser des techniques Meiton (冥遁, L'art de manipuler les ténèbres?) (Nature inconnue, possesseur : Hiruko (volé))
  • La nature Hagane (, Acier?) permet d'utiliser des techniques Kōton (鋼遁, L'art de manipuler l'acier?) (Nature inconnue, possesseur : Hiruko (volé))
  • La nature Jinsoku (迅速, Vitesse?) permet d'utiliser des techniques Jinton (迅遁, L'art de manipuler la vitesse?) (Nature inconnue, possesseur : Hiruko (volé))

Hyōton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Hyōton.

Le Hyōton (氷遁, L'art de manipuler la glace?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Kōri (, Glace?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Kaze (, Vent?) et Mizu (, Eau?).

C'est le kekkei genkai de Haku et de trois ninjas du Pays des Neiges qui servent d'antagonistes dans le film Naruto et la Princesse des neiges.

Fin 2007, dans son classement des « 10 techniques les plus cool », le site d'IGN Entertainment a placé la technique ultime de Haku « Les démoniaques miroirs de glace » en 7e position, considérant que Haku n'est pas l'adversaire le plus puissant qu'a combattu Naruto et ses amis, mais se demandant quelle puissance il aurait pu atteindre s'il avait eu l'occasion de développer ses techniques[A 2].

Mokuton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Mokuton.

Le Mokuton (木遁, L'art de manipuler le bois?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Ki (, Bois?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Tsuchi (, Terre?) et Mizu (, Eau?).

C'est le kekkei genkai du premier Hokage, bien qu'il semble le premier, ainsi que le dernier, à avoir pu manipuler cette nature au sein de son clan. Suite aux expériences génétiques d'Orochimaru, Yamato dispose lui aussi de ce kekkei genkai ainsi que Danzô qui a reçu une greffe des cellules du 1er Hokage (il aurait d'après Tobi conservé un lien avec Orochimaru, lien dont on ignore la nature). Madara Uchiwa a également greffé sur son propre torse le visage de Hashirama Senjû après avoir récupéré son ADN lors de son combat contre lui, et peut donc utiliser le Mokuton. Les clones de Zetsu blanc (et Obito Uchiwa, dont le corps est à moitié composé de la même substance que celle qui compose le Zetsu blanc), peuvent également l’utiliser, Madara ayant mixé l’ADN du 1er Hokage avec le chakra de la statue du Démon des Enfers pour fabriquer la matière qui les compose.

Cette nouvelle nature, liée au monde végétal, permet de faire pousser des arbres et plantes à très grande vitesse et permet de les commander. Cette affinité est particulièrement précieuse pour immobiliser et neutraliser les adversaires.

Yōton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Yōton.

Le Yōton (熔遁 ou 溶遁, L'art de dissoudre?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Yōbai (溶媒, Solvant ou dissolvant?) ou, dans le cas de Yonbi, Yōgan (熔岩, Lave?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Tsuchi (, Terre?) et Hi (, Feu?).

C'est l'un des deux kekkei genkai de la 5e Mizukage et Kurotsuchi.De plus, Rōshi, le jinchūriki de Yonbi, arrivait également à créer la nature Yōgan (熔岩, Lave?) après avoir maitrisé son bijū.

Ranton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Ranton.

Le Ranton (嵐遁, L'art de manipuler l'orage?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Arashi (, Tempête?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Kaminari (, Foudre?) et Mizu (, Eau?).

C'est le kekkei genkai de Darui, l'un des deux gardes du corps de l'actuel Raikage.

Dans le film Naruto Shippuden : La Flamme de la volonté, Hiruko a absorbé le Kekkei genkai de type Ranton d'un ninja.

Futton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Futton.

Le Futton (沸遁, L'art de manipuler la vapeur?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Futtō (沸騰, Vapeur?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Hi (, Feu?) et Mizu (, Eau?).

C'est l'un des deux kekkei genkai de la 5e Mizukage.

Shōton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Shōton.

Le Shōton (晶遁, L'art de manipuler le cristal?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Kesshō (結晶, Cristal?) créée à partir de la nature élémentaire basique Tsuchi (, Terre?).

C'est le kekkei genkai de Guren dans l'arc hors-série (filler) « Sanbi ». D’après Tsunade, cette affinité est extrêmement rare et puissante ; c’est pour cela qu’Orochimaru aurait voulu prendre le corps de Guren.

Enton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Enton.

Le Enton (炎遁, L'art de manipuler les brasiers?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Honō (, Flammes?) créée à partir de la nature élémentaire basique Hi (, Feu?).

Lié à l'usage de l'arcane Amaterasu du « Kaléidoscope hypnotique du Sharingan » de Sasuke Uchiwa et de son frère, le feu noir créé par la nature Honō peut :

  • soit être une fusion élémentaire, auquel cas connaissant les affinités de Sasuke, on peut donc dire qu'il s'agit d'une fusion entre la nature Hi (, Feu?) + Kaminari (, Foudre?) ;
  • soit être une transformation différente de la fusion comme l'utilisation de chakra uniquement Yin ou Yang.

Jinton[modifier | modifier le code]

Liste des techniques : Jinton.

Le Jinton (塵遁, L'art de manipuler la poussière?) désigne l'ensemble des techniques utilisant la nature élémentaire avancée Chiri (, Poussière?) créée par la combinaison des natures élémentaires basiques Tsuchi (, Terre?), Hi (, Feu?) et Kaze (, Vent?)

Ōnoki, l'actuel Tsuchikage et le 2e Tsuchikage sont les seuls connus à posséder l’habilité à fusionner trois éléments.

Autres kekkei genkai[modifier | modifier le code]

Bien qu'ils puissent principalement être classés dans les dōjutsu ou dans les natures élémentaires avancées, les kekkei genkai sont très divers et variés et par conséquent, il existe un certain nombre de capacités héréditaires qui échappent à ces deux catégories. Elles sont généralement basées sur des transformations corporelles volontaires bien qu'il semble exister d'autres types.

Shikotsumyaku[modifier | modifier le code]

Le Shikotsumyaku (屍骨脈, Lit. Impulsion mortelle des os?) fût autrefois le kekkei genkai du clan Kaguya, dont Kimimaro Kaguya est l'ultime utilisateur. Ce don permet au possesseur de contrôler son ostéogenèse et de manipuler la concentration de calcium présente dans ses os, de façon à modifier les dimensions, formes et compositions de ceux-ci, et les faire surgir de son corps, ainsi que de créer ou régénérer des os en cas de besoin.

Ce kekkei genkai a également d'autres propriétés métaboliques observables, telle qu'une cicatrisation exceptionnelle[23], qui sont au service de la caractéristique principale : par exemple pour pouvoir retirer l'os du bras pour s'en faire une épée.

Sōma no Ko[modifier | modifier le code]

Le Sōma no Ko (双魔 の 攻, Lit. attaque du duo d'esprit maléfique?) est le kekkei genkai des jumeaux Sakon et Ukon, il permet de fusionner son corps avec d'autres êtres humains[24],[25].

Sakon et Ukon l'utilisent en général pour habiter le même corps, permettant à l'un de se reposer pendant que l'autre agit. Avec la marque maudite d'Orochimaru au deuxième niveau d'activation, il peut également être utilisé pour tuer de l'intérieur un adversaire en détruisant les cellules de son corps[24].

Il n'est pas précisé si le kekkei genkai implique qu'il y ait des jumeaux à chaque génération du clan d'origine de Sakon et Ukon ou non.

Kekkei Genkai supposés[modifier | modifier le code]

Au cours du manga et de l'anime, les personnages principaux rencontrent d'autres personnages aux capacités souvent uniques. Bien que beaucoup pourraient être assimilées à des techniques secrètes uniquement enseignées de membre du clan à membre du clan, certaines, de par leurs propriétés, sont très probablement des kekkei genkai bien que rien ne soit statué officiellement :

  • Gaara et sa capacité à manipuler le sable, qui lui viendrait de l'âme de sa mère.
  • Kidômaru : ses bras multiples et son troisième œil, ainsi que sa capacité à créer des toiles d'araignée.
  • Kisame : son aspect de requin.
  • Orochimaru : son aspect de serpent et sa capacité à en devenir un.
  • Certains ninjas du pays des oiseaux (filler), utilisant les mêmes techniques que Gaara mais avec de la poussière de roche[26].
  • Shion et sa mère Miroku (Naruto Shippuden : Un funeste présage) : leurs yeux capables de voir les plus fortes probabilités d'avenir.
  • Les membres de la famille Hôzuki (Suigetsu, Mangetsu, le 2e Mizukage…) : leur capacité à rendre la totalité ou une partie de leur corps liquide.
  • Konan : Sa capacité à utiliser le papier pour en faire un origami.
  • Kakuzu : Son aptitude à créer des fils et amasser des cœurs.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cependant, l'exemple de Tenzo / Yamato nous démontre qu'il est théoriquement possible de la copier par thérapie génique
  2. L'angle solide créé par un cône circulaire de demi-angle au sommet \frac{\pi}{72} radians vaut 2*\pi*(1-\cos\frac{\pi}{72}) stéradians, soit, si l'on se restreint au plan horizontal, un angle mort de 5°.
  3. Cela sous-entend aussi qu'il peut copier le jūken par exemple, bien que celui-ci ne servirait à rien sans le byakugan.
  4. Cela semble toutefois se limiter principalement à un type de genjutsu. Par exemple : la persuasion mentale pour le sharingan de Shisui Uchiwa possédé par Danzô, l'illusion temporelle pour celui de Kakashi ou la mise en scène de souvenirs pour Sasuke.
  5. En effet selon lui, les Uchiwa sont les descendants directs du fils ainé du Rikudo Sennin qui fonda l'ère des ninja. Celui-ci était dévoré par la haine envers son frère, fondateur le clan Senju, qui voyait une force de paix dans le ninjutsu.
  6. Pour une raison inconnue, les ninjas d'Iwa utilise la version avec le kanji archaïque utilisant le radical feu (熔), et ceux de Kiri utilise le kanji en usage avec le radical eau (溶). Cela veut cependant dire la même chose.
  7. En combinaison avec une technique interdite permettant d'insuffler du chakra a un objet.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Ramsey Isler, « Top Ten Naruto Techniques - Page 2 », sur IGN Entertainment,‎ 14 décembre 2007 (consulté le 15 janvier 2010)
  2. (en) Ramsey Isler, « Top Ten Naruto Techniques - Page 1 », sur IGN Entertainment,‎ 14 décembre 2007 (consulté le 15 janvier 2010)

Épisodes manga & anime[modifier | modifier le code]

  1. Tome 22, épisode 196
  2. Tome 12, épisode 101
  3. Épisode pré-publié 619
  4. Tome 44, épisode 403
  5. Tome 3, épisode 27
  6. Tome 5, épisode 37
  7. Tome 26, épisode 229
  8. Tome 27, épisode 242
  9. Tome 42, épisode 388
  10. Tome 45, épisode 413
  11. Tome 43, épisode 390
  12. Tome 45, épisode 414
  13. Tome 50, épisode 464
  14. Tome 49, épisode 462
  15. Tome 25, épisode 225
  16. Tome 25, épisode 224
  17. Tome 45, épisode 417
  18. Tome 43, épisode 399
  19. a et b Tome 59, épisode 560
  20. Naruto Shippûden, épisode 81 (« Tristes nouvelles »), première diffusion par TV Tōkyō le 23 octobre 2008.
  21. Épisode pré-publié 673
  22. Tome 30, épisode 264
  23. Tome 23, épisode 206
  24. a et b Tome 23, épisode 204
  25. Tome 24, épisode 213
  26. Naruto, épisode 165 (« La mort de Naruto »), première diffusion par TV Tōkyō le 21 décembre 2005.