Keith O'Brien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Keith O'Brien
Image illustrative de l'article Keith O'Brien
Biographie
Naissance 17 mars 1938
à Ballycastle (Irlande du Nord)
Ordination sacerdotale 3 avril 1965 par le
card. Gordon Joseph Gray
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
21 octobre 2003 par le
pape Jean-Paul II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de
Ss. Gioacchino e Anna al Tuscolano
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 5 août 1985 par le
card. Gordon Joseph Gray
Archevêque d'Édimbourg (Grande-Bretagne)
30 mai 198525 février 2013
Précédent Gordon Joseph Gray Leo Cushley Suivant

Blason
« Serve the Lord with Gladness » (Ps 100, 2)
« Servez le Seigneur dans la joie »
(it) Notice sur www.vatican.va
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
(en) Articles sur www.cardinalrating.com

Keith Michael Patrick O'Brien, né le 17 mars 1938 à Ballycastle (Irlande), est un cardinal britannique, archevêque d'Édimbourg de 1985 à 2013.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Keith O'Brien a suivi des études scientifiques en chimie et en mathématiques à l'université d'Édimbourg avant d'entrer au séminaire.

Prêtre[modifier | modifier le code]

O'Brien est ordonné prêtre le 3 avril 1965 par l'archevêque Gordon Joseph Gray.

Il exerce son ministère sacerdotal en paroisse, mais aussi dans une école secondaire où il enseigne les mathématiques. Il est ensuite directeur spirituel puis recteur de collèges.

Évêque[modifier | modifier le code]

Nommé archevêque d'Édimbourg le 30 mai 1985, il est consacré le 5 août suivant par le cardinal Gordon Joseph Gray.

Depuis 2001, il préside la Conférence des évêques écossais.

Cardinal[modifier | modifier le code]

Il est créé cardinal par Jean-Paul II lors du consistoire du 21 octobre 2003 avec le titre de cardinal-prêtre du Santi Gioacchino e Anna al Tuscolano.

Au sein de la curie romaine, il est membre du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement et du Conseil pontifical pour les communications sociales.

Scandale sexuel et démission[modifier | modifier le code]

Après avoir nié les "comportements indécents" dénoncés par trois prêtres et un ancien séminariste, il est contraint par le pape Benoit XVI à la démission après la publication de l'affaire dans "The Observer" le 23 février 2013 [1],[2], peu avant son 75e anniversaire. Keith O'Brien finit par reconnaître le 3 mars 2013, que son "comportement sexuel a été parfois en deçà des standards qu'on attendait d'un prêtre, d'un archevêque et d'un cardinal". Il présente ses excuses et demande pardon à "ceux qu'il a offensés"

Prises de position[modifier | modifier le code]

Promotion d'une taxe sur les transactions financières[modifier | modifier le code]

Le 29 avril 2012, le cardinal O'Brien s'exprime en faveur d'une taxe sur les transactions financières à l'occasion d'une campagne du Scottish Catholic International Aid Fund. Cette association défend avec d'autres, une proposition, dite taxe Tobin, ou taxe Robin des Bois, de lever une taxe de 0.05 % sur les transactions financières.

Accusant le premier ministre David Cameron de se borner à protéger les très riches, Keith O'Brien évoque l'obligation morale de venir en aide aux pauvres. Il appelle notamment à prendre en compte les nouvelles formes de pauvreté induites par la crise[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • (en) Fiche sur catholic-hierarchy.org