Spitz Loup

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Keeshond)
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Spitz allemand.
Spitz-loup
Keeshond
{{#if:
Un spitz-loup
Un spitz-loup

Espèce Chien (Canis lupus familiaris)
Région d’origine
Région Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Caractéristiques
Taille 49 cm±6 cm
Poil Poil de couverture long, droit et écarté avec sous-poil court, épais et ouaté.
Robe Gris-loup.
Tête En forme de coin. Le rapport entre la longueur du museau et celle du crâne est d'environ deux tiers.
Yeux De grandeur moyenne, de couleur foncée.De petite taille, de forme triangulaire, dressées.
Queue Attachée haut et de taille moyenne, fermement enroulée sur le dos.
Caractère Attentif, vif et très attaché à son maître.
Autre
Utilisation Chien de compagnie, Chien de garde
Nomenclature FCI
  • groupe 5
    • section 4
      • no 97

Le spitz-loup (ou spitz loup) ou keeshond est une variété de taille du spitz allemand, race de chien originaire d'Allemagne. Il s'agit de la variété la plus grande, elle n'admet qu'une seule couleur de robe, le gris-loup. Adopté par les mariniers hollandais, c'est un excellent chien de garde.

Historique[modifier | modifier le code]

Originaire des régions arctiques, le keeshond compte parmi ses ascendants le samoyède, le chow-chow, des chiens d'élan et le loulou de Poméranie[réf. nécessaire].

Le spitz allemand descend probablement des chiens de tourbières de l’âge de la pierre[1]. La variété naine, plus connue sous le nom de loulou de Poméranie devient populaire auprès de l'aristocratie à partir du XVIIIe siècle[1],[2]. En France, seul le spitz nain est connu et le premier spitz-loup est inscrit pour la première fois au livre des origines français (LOF) en 1937[2].

Les Hollandais l’appréciaient tellement qu’ils lui donnèrent le nom de leur héros le plus populaire William Kees de Gyselaer, puis il connut une longue période d’oubli. Il faut attendre 1920 pour le voir susciter à nouveau l’intérêt des éleveurs et du public.

Standard[modifier | modifier le code]

Un spitz-loup en exposition canine en Pologne.

Certains Kennel Club admettent le spitz-loup comme une race à part entière.

Le spitz-loup suit le standard FCI du spitz allemand, qui admet cinq tailles. Le spitz-loup représente la plus grande taille. Tous les spitz allemands ont un corps qui s'inscrit dans un carré, avec une queue attachée haut portée enroulée sur le dos. La tête en forme de coin rappelle celle du renard avec des yeux vifs de taille moyenne et de couleur foncée, de petites oreilles triangulaires et bien rapprochées. Contrairement aux variétés plus petites, le grand spitz doit être muni de toutes ses dents. Le standard précise que pour le spitz-loup, le rapport entre la longueur du museau et celle du crâne est d'environ deux tiers[3].

Tous les spitz allemands ont un pelage double : en couverture, un poil long, raide et écarté, et en sous-poil une sorte de ouate épaisse et courte. Ce double poil ne couvre pas la tête, les oreilles ni les faces antérieures des membres et les pieds, recouvert d'un poil court et dense ressemblant à du velours[3].

Le spitz-loup n'admet qu'une seule couleur, le gris-loup. Le poil est gris argenté charbonné, c'est-à-dire que l'extrémité du poil est noire. Le museau et les oreilles sont foncés. La crinière et la région des épaules est plus claire. En dessous des coudes et des genoux, les membres sont gris argenté sans taches noires exception faite du « pencilling », de petites taches allongées en coup de crayon sur les doigts. La pointe de la queue est noire. La face inférieure de la queue et les culottes sont gris argenté clair. Le spitz-loup doit présenter un dessin caractéristique en « branche de lunette », l'absence de ce motif constituant un défaut grave en exposition  : une ligne noire allant en biais de l'angle externe de l'œil au point d'attache inférieur de l'oreille, associé à des hachures nettes et des dégradés ombrés formant des sourcils courts et expressifs[3].

Caractère[modifier | modifier le code]

Plein d’entrain vif, intelligent, agréable et très vigilant.

Bon nageur, le keeshond fut utilisé pendant des années, comme le chien « à tout faire » des hollandais.

Il aime la vie de famille, s’adapte facilement en ville et est de fait très recherché aujourd’hui comme chien de compagnie. On l’emploie aussi comme chien de garde.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Spitz - Description », sur http://www.scc.asso.fr, Société centrale canine (consulté le 16 novembre 2013)
  2. a et b « Historique et origine du Spitz Allemand », sur http://www.cfsai.fr/, Club Français du Spitz Allemand et Italien (consulté le 16 novembre 2013)
  3. a, b et c « Standard FCI N°97 », sur http://www.fci.be, Fédération cynologique internationale,‎ 17 janvier 2013 (consulté le 19 novembre 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens internes[modifier | modifier le code]

Article principal : Spitz allemand.

Liens externes[modifier | modifier le code]