Kay Stammers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kay Stammers
(épouse Menzies puis Bullitt)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance 3 avril 1914
Décès 23 décembre 2005 (à 91 ans)
Palmarès
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 F (1)
Double V (1) V (2) F (1)
Mixte F (1)

Katherine « Kay » Esther Stammers épouse Menzies puis Bullitt (3 avril 1914, St Albans, Angleterre23 décembre 2005, Louisville, Kentucky) est une joueuse de tennis britannique des années 1930 et 1940.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née de parents fortunés, Kay Stammers s'est très jeune initiée au tennis sur le court en gazon de la maison familiale. Gauchère dotée d'un coup droit puissant, elle s'est orientée vers le jeu d'attaque.

Joueuse de second plan derrière Helen Wills, Helen Jacobs et Alice Marble, c'est en double dames que Kay Stammers a obtenu ses meilleurs résultats, gagnant Wimbledon à deux reprises aux côtés de Freda James Hammersley (1935 et 1936) et Roland-Garros avec Peggy Scriven (1935). En 1936, associée à Marble, elle a perdu en demi-finale contre la paire Jacobs-Palfray à l'US Women's National Championship, au terme d'un match long de quarante-huit jeux (2-6, 19-21).

En simple, Kay Stammers a aussi signé quelques performances significatives. À l'occasion d'un tournoi à Beckenham en 1935, elle est ainsi devenue la première Britannique en onze ans à infliger à Wills une défaite. En 1939, elle a surtout été finaliste à Wimbledon, battue par Marble non sans avoir sorti Jacobs en quarts.

Au-delà du tennis, Kay Stammers a beaucoup alimenté les chroniques mondaines de la presse anglo-saxonne, par exemple pour ses jupes au-dessus des genoux et pour un rendez-vous galant avec John Fitzgerald Kennedy largement photographié.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle a joué des exhibitions au profit de la Croix-Rouge et servi comme ambulancière.

Le conflit terminé, elle a été capitaine de l'équipe britannique de Wightman Cup pendant quelques années.

Chaque année jusqu'à la fin de sa vie, Kay Stammers a assisté au tournoi de Wimbledon.

Palmarès (partiel)[modifier | modifier le code]

Finale en simple dames[modifier | modifier le code]

# Date[1] Nom et lieu du tournoi Cat. Surface Vainqueur Score
1 26/06/1939 The Championships, Wimbledon G. Chelem Gazon (ext.) États-Unis Alice Marble 6-2, 6-0 Parcours

Titres en double dames[modifier | modifier le code]

# Date[1] Nom et lieu du tournoi Cat. Surface Partenaire Finalistes Score
1 20/05/1935 Internationaux de France
Paris
G. Chelem Terre (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Margaret Scriven Drapeau : France Ida Adamoff
Drapeau : Allemagne Hilde Sperling
6-4, 6-0 Parcours
2 24/06/1935 The Championships
Wimbledon
G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Freda James Drapeau : France Simone Mathieu
Drapeau : Allemagne Hilde Sperling
6-1, 6-4 Parcours
3 22/06/1936 The Championships
Wimbledon
G. Chelem Gazon (ext.) Drapeau : Royaume-Uni Freda James États-Unis Sarah Palfrey
États-Unis Helen Jacobs
6-2, 6-1 Parcours

Finale en double dames[modifier | modifier le code]

# Date[1] Nom et lieu du tournoi Cat. Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 07/09/1939 US National Championships
Forest Hills
G. Chelem Gazon (ext.) États-Unis Sarah Palfrey
États-Unis Alice Marble
Drapeau : Royaume-Uni Freda James 7-5, 8-6 Parcours

Finale en double mixte[modifier | modifier le code]

# Date[1] Nom et lieu du tournoi Cat. Surface Vainqueurs Partenaire Score
1 29/08/1935 US National Championships
Forest Hills
G. Chelem Gazon (ext.) États-Unis Sarah Palfrey
Drapeau : Seconde République espagnole Enrique Maier
Drapeau : Allemagne Roderich Menzel 6-4, 4-6, 6-3 Parcours

Parcours en Grand Chelem (partiel)[modifier | modifier le code]

Si l’expression « Grand Chelem » désigne classiquement les quatre tournois les plus importants de l’histoire du tennis, elle n'est utilisée pour la première fois qu'en 1933, et n'acquiert la plénitude de son sens que peu à peu à partir des années 1950.

En simple dames[modifier | modifier le code]

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1931 - - 2e tour (1/32) Drapeau : Royaume-Uni Dorothy Round -
1932 - - 4e tour (1/8) Drapeau : Royaume-Uni Mary Heeley -
1933 - 3e tour (1/8) États-Unis Helen Jacobs 4e tour (1/8) Drapeau : France Simone Mathieu -
1934 - 1/4 de finale Drapeau : Allemagne Cilly Aussem 3e tour (1/16) Drapeau : France J. Goldschmidt -
1935 - 1er tour (1/32) Drapeau : France S. Pannetier 1/4 de finale Drapeau : Allemagne Hilde Sperling -
1936 - - 1/4 de finale Drapeau : Pologne J. Jędrzejowska -
1937 - - 4e tour (1/8) Drapeau : Royaume-Uni Margaret Scriven -
1938 - - 1/4 de finale États-Unis Helen Wills -
1939 - - Finale États-Unis Alice Marble -
1946 - - 1/4 de finale États-Unis Dorothy Bundy -
1947 - - 1/4 de finale États-Unis Margaret Osborne -

À droite du résultat, l’ultime adversaire.

En double dames[modifier | modifier le code]

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1933 - 2e tour (1/8)
États-Unis Joan Ingram
Drapeau : France Ida Adamoff
États-Unis Helen Jacobs
- -
1934 - 2e tour (1/8)
Drapeau : Royaume-Uni Mary Hardwick
Drapeau : Pays-Bas Madzy Rollin
Drapeau : Royaume-Uni Muriel Thomas
- -
1935 - Victoire
Drapeau : Royaume-Uni M. Scriven
Drapeau : France Ida Adamoff
Drapeau : Allemagne H. Sperling
Victoire
Drapeau : Royaume-Uni Freda James
Drapeau : France S. Mathieu
Drapeau : Allemagne H. Sperling
-
1936 - 1/4 de finale
Drapeau : Royaume-Uni M. Scriven
Drapeau : France E. Belliard
Drapeau : France S. Iribarne
Victoire
Drapeau : Royaume-Uni Freda James
États-Unis Sarah Palfrey
États-Unis Helen Jacobs
-
1939 - - - Finale
Drapeau : Royaume-Uni Freda James
États-Unis Sarah Palfrey
États-Unis Alice Marble

Sous le résultat, la partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

En double mixte[modifier | modifier le code]

Année Championnat d'Australie Internationaux de France Wimbledon US National
1935 - - - Finale
Drapeau : Allemagne R. Menzel
États-Unis Sarah Palfrey
Drapeau : Seconde République espagnole Enrique Maier

Sous le résultat, le partenaire ; à droite, l’ultime équipe adverse.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Pour chaque tournoi, la date indiquée correspond à la première journée, en général un lundi.