Katien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Katien est le second des trois étages géologiques de l'Ordovicien supérieur ou Bala, dans l'ère Paléozoïque.

Il s'étend de 453,0 ± 0,7 à 445,2 ± 1,4 Ma[1].

Le Katien succède au Sandbien et est, pour sa part, suivi par l'Hirnantien.

Nom et histoire[modifier | modifier le code]

Le nom du Katien provient du désormais asséché lac Katy, dans l'Oklahoma (États-Unis), qui se trouve environ à deux kilomètres au sud-ouest du Point Stratotypique Mondial (PSM) (ou Global Boundary Stratotype Section and Point (GSSP)) définissant cet étage. Ce nom fut d'abord proposé en 2006 par un groupe scientifique formé autour de la personnalité de Stig Bergström.

On peut aussi mentionner que le Katien correspond aussi environ à une durée temporelle s'étendant du Caradocien supérieur à l'Ashgillien ancien, ces deux termes n'étant pas utilisés dans l'échelle stratigraphique internationale.

Définition et GSSP[modifier | modifier le code]

Subdivisions de l'Ordovicien
(selon l'IUGS, 2012)
Système Série Étage Age (Ma)
Silurien Llandovérien Point stratotypique mondial Rhuddanien plus récent
Ordovicien supérieur Point stratotypique mondial Hirnantien 443,4-445,2
Point stratotypique mondial Katien 445,2-453,0
Point stratotypique mondial Sandbien 453,0-458,4
moyen Point stratotypique mondial Darriwilien 458,4-467,3
Point stratotypique mondial Dapingien 467,3-470,0
inférieur Point stratotypique mondial Floien 470,0-477,7
Point stratotypique mondial Trémadocien 477,7-485,4
Cambrien Furongien Étage 10 plus ancien

La limite inférieure du Katien correspond à la première date d'apparition (First appearance datum, FAD) de l'espèce de graptolite Diplacanthograptus caudatus et coïncide également avec la limite inférieure de ce que l'on appelle la Guttenberg carbon-13 isotope excursion (GICE), qui est un mouvement observable à l'échelle mondiale dans les taux de l'isotope Carbone 13. La limite supérieure est définie par la première date d'apparition de l'espèce de graptolite Normalograptus extraordinarius. Elle correspond aussi avec la base d'un grand écart de fluctuation dans le taux de l'isotope Carbone 13 et avec le début d'un abaissement assez marqué du niveau de la mer qui, s'arrête ensuite à cause d'une grande glaciation. Le profil de référence (GSSP), de coordonnées 34° 25′ 49.74″ N 96° 04′ 28.38″ O / 34.4304833, -96.07455, pour le Katien est la coupe de Black Knob Ridge, à peu près cinq kilomètres au nord-est d'Atoka (Oklahoma, États-Unis)[2],[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF] (en) « International chronostratigraphic chart (2012) », sur http://www.stratigraphy.org/.
  2. (en) D. Goldman et S.A. Leslie, « The Global Stratotype Section and Point (GSSP) for the base of the Katian Stage of the Upper Ordovician Series at Black Knob Ridge, Southeastern Oklahoma, USA », Episodes, vol. 30, no 4,‎ 2007, p. 258-270 ([PDF] lire en ligne).
  3. (en) « GSSP for Katian Stage », sur Geologic TimeScale Foundation (consulté le 20 janvier 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Stig M. Bergström, Stanley C. Finney, Chen Xu, Daniel Goldman und Stephen A. Leslie: Three new Ordovician global stage names. In: Lethaia. 39: 287-288, Oslo 2006, (ISSN 0024-1164).
  • Felix Gradstein, Jim Ogg und Alan Smith: A Geologic timescale. Cambridge University Press 2004, ISBN 9780521786737.

Liens Internet[modifier | modifier le code]

Paléozoïque Mésozoïque Cénozoïque
Cambrien Ordovicien Silurien Dévonien Carbonifère Permien Trias Jurassique Crétacé Paléogène Néogène .