Kathok

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le monastère de Kathok (Wylie : ka thog) , seconde institution importante après celle de Samye, a été fondé en 1159 par le maître Nyingmapa Katok Dampa Deshek (Kadampa Déshek) (1122-1192), cadet de Phagmo Drupa. La fondation du monastère marqua ainsi le renouveau définitif de l'école Nyingmapa après la persécution du bouddhisme par Langdarma, le dernier roi du Tibet.

Ce pourrait être, avec le monastère de Samye, l'un des plus anciens monastères tibétains connus. Peu après sa fondation, le grand maître Dzogchen Vairocana a visité le monastère de Kathok où il a fait construire un chorten. Le 5e propriétaire du trône de Kathok fit construire de nombreux autres monastères et étendait la tradition.

Anuyoga[modifier | modifier le code]

Le monastère de Kathok est devenu le siège de la tradition Anuyoga quand il fut negligé par d'autres institutions Nyingmapa[1]. The 'Compendium of the Intentions Sūtra' (Wylie: dgongs pa ’dus pa’i mdo) the root text of the Anuyoga tradition was instrumental in the early Kathog educational system[1]. Nubchen Sangye Yeshe wrote a lengthy commentary on the Compendium of the Intentions Sūtra rendered in English as 'Armor Against Darkness' (Wylie: mun pa’i go cha)[1].

Éminents érudits du monastère de Kathok Monastery[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dalton, Jake (2003). 'Anuyoga Literature' in rNying ma rgyud 'bum - Master Doxographical Catalog of the THDL. Source: [1] (accessed: Sunday August 24, 2008)
  2. Adhe Tapontsang et Joy Blakeslee, The Voice That Remembers: A Tibetan Woman's Inspiring Story of Survival, Ama Adhe voix de la mémoire, du Tibet libre à l'exil, propos recueillis par Joy Blakeslee, préface du Dalaï Lama, 1999, Editeur Dangles, ISBN 2-7033-0490-0 (en) p 133, (fr) p 164
  3. Katok Situ Incarnation Line

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liste de temples bouddhistes du Tibet

Liens externes[modifier | modifier le code]