Katherine Briçonnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Katherine Briçonnet (orthographié aussi Catherine), morte le , est une femme de la petite noblesse du XVIe siècle, tourangelle appartenant à une famille de grands financiers, épouse de Thomas Bohier. C'est la fille de Raoulette de Beaune et de Guillaume Briçonnet (1445-1514), la sœur de Guillaume et de Denis Briçonnet et la nièce de Robert[1].

Thomas Bohier est général des finances de Charles VIII, Louis XII, et François Ier. Sa fortune lui permet de financer la construction du château de Chenonceau.

Katherine Briçonnet joue un rôle primordial et a une influence déterminante sur le style et la conception du château. C'est elle qui supervise la construction, de 1513 à 1521, et prend les décisions architecturales pendant que son mari combat lors des guerres d'Italie. Dans le château, on retrouve leurs initiales : " TBK " (Thomas Bohier et Katherine), avec cette phrase : " S'il vient à point, me souviendra "[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. E. Aubry-Vitet, « Chenonceau », dans Revue des deux mondes, no 69 (1867) [lire en ligne]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Famille Briçonnet Arbre généalogique, p.5 et p.14
  2. L'arrivée au château Le Château de Chenonceau