Katharine Mary Briggs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Briggs.

Katharine Mary Briggs (8 novembre 1898 – 15 octobre 1980) est une écrivaine britannique, auteure de nombreux ouvrages sur la féerie et le folklore de son pays.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Hampstead, Londres, aînée des trois filles survivantes de Ernest Edward Briggs, qui vint du Yorkshire (sa famille avait eu un grand succès dans les mines de charbon à Halifax et à Wakefield) et de Mary Cooper. Ses deux autres sœurs se nommaient Winifred et Elspeth. Ernest était un artiste-peintre à l'aquarelle qui témoigna d'un intérêt spécifique pour les paysages écossais. La famille déménagea dans le Perthshire en 1911, où Ernest fit construire une maison et y mourut deux ans plus tard, en 1913. Katharine commença à fréquenter Lady Margaret Hall, à Oxford, à partir de 1918, elle obtint un baccalauréat en arts dès 1922, et sa maîtrise en 1926.

Elle revint dans la maison et n'eut pas besoin de chercher du travail grâce à l'héritage de la mine de charbon familiale située à Normantown,. Elle commença à écrire et exécuter des pièces de théâtre tout en étudiant le folklore et l'histoire du XVIIe siècle anglais. Elle obtint son doctorat avec une thèse sur le folklore dans la littérature du XVIIe siècle. Après son premier livre sur les fées, Briggs continua à écrire de nombreux autres ouvrages sur le folklore, y compris le 4e volume de A Dictionary of British Folktales publiée en 1971, L'Encyclopédie des fées en 1976, et divers autres ouvrages sur les fées et le folklore; un certain nombre étaient des livres pour enfants. Elle obtint le doctorat en littérature en 1969. Elle vécut la dernière partie de sa vie à Barn House à Burford, avec ses sœurs et ses nombreux chats, alors qu'elle travaillait pour la Société du folklore, qui a créé un prix en son honneur[1]. Briggs est morte en 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Donald Haase, The Greenwood Encyclopedia of Folktales and Fairy Tales, Greenwood Publishing Group,‎ 2008 (ISBN 0313334420 et 978-0313334429, lire en ligne), p. 139

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]