Kathénothéisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le kathénothéisme (grec ancien καθ' ἕνα θεόν [kath' hena theon], « Un par un dieu ») est un concept proposé par le philologue Max Müller désignant une forme particulière de polythéisme, dans laquelle l'un des dieux est vénéré plus particulièrement, cette place étant tournante. Le kathénothéiste se distingue ainsi de l'hénothéiste, où le dieu principal est toujours le même. Müller a forgé le terme en référence aux Védas, pour lesquels il explique que chaque déité est tour à tour suprême/

Henri Clavier le décrit comme une sorte de « rotation » du culte entre « plusieurs grands dieux »[1].

Grèce ancienne[modifier | modifier le code]

L'ancienne religion orphique a une théologie comparable au kathénothéisme. Les hymnes orphiques s'adressent tour à tour à chaque dieu du panthéon olympien en tant que suprême.

Hindouisme[modifier | modifier le code]

La secte smarta vénère les cinq principales déités hindouistes comme suprême, tour à tour et collectivement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Les Variétés de la pensée biblique et le problème de son unité, p. 86, note 116. (Version en ligne)


Articles connexes[modifier | modifier le code]