Karuk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karuk
Parlée aux États-Unis
Région Californie
Nombre de locuteurs 10[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 (en) kyh
IETF kyh

Le karuk (ou karok) est une langue isolée parlée aux États-Unis, dans l'extrême Nord-Ouest de la Californie, le long de la rivière Klamath. Le karuk est rattaché à l'hypothétique groupe des langues hokanes.

Il ne restait que 10 locuteurs en 1997[1]. La langue est quasiment éteinte mais le peuple karuk a mis en place un programme de revitalisation de la langue grâce aux travaux du linguiste William Bright.

Phonologie[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieure Centrale Postérieure
Fermée i [i] iː [] u [u] uː []
Moyenne eː [] oː []
Ouverte a [a] aː []

Consonnes[modifier | modifier le code]

  Bilabiale Dentale Palatale Vélaire Glottale
Occlusives p [p] t [t] k [k] ʔ [ʔ]
Fricatives f [f] s [s] š [ʃ] x [x] h [h]
Affriquées θ [θ] č [t͡ʃ]
Nasales m [m] n [n]      
Liquides r [r]
Semi-voyelles w [w] y [j]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Silver, Sherley, Shasta and Karok: A Binary Comparison, dans Studies in Californian Linguistics, University of California publications in Linguistics, vol.34, Berkeley & Los Angeles, University of California press, 1964.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Selon Ethnologue.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]