Karthlos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Karthlos (en géorgien : ქართლოს) est un héros mythique géorgien.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Karthlos aurait été, selon l'Histoire de la Karthlie de Léonce de Rouissi, le second fils de Thargamos, fils de Tarchiche, fils de Yavane, fils de Japhet, fils de Noé. Mais d'autres généalogies sont également acceptées. Ainsi, certains le font second fils de Togarma, fils de Gomère, fils de Japhet.

Selon l'auteur de l'Histoire de Karthlie (Xe siècle), Karthlos aurait donc été d'origine grecque, d'où les noms de la dynastie se terminant par -os. D'autres le font cimmérien tandis que d'autres sources le font cousin du roi Nemrod.

Si l'on s'accorde à considérer Togarma, fils de Gomère, comme le père de Karthlos, alors il n'aurait eu qu'un seul frère, du nom de Hayk, ancêtre des Arméniens. Toutefois, si l'on s'accorde à le considérer comme fils de Thargamos, il eut bien plus de frère  :

  • Bardos (ancêtre des Shrivanais)
  • Movakos (ancêtre des Movacaniens)
  • Lekos (ancêtre des Lesghiens)
  • Heros (ancêtre des Hers)
  • Cavcasos (ancêtre des tribus caucasiennes)
  • Egros (ancêtre des Mingrèles)

L'Histoire de la Karthlie nous rapporte que Karthlos aurait eu plusieurs femmes, ainsi que plusieurs enfants. La même source dit « Sa famille était grande et innombrable, des fils et des filles, des enfants et des petits-fils de ses enfants. » Nous ne lui connaissons à ce jour que cinq fils, d'où seront issus les races de la Géorgie orientale : Mtzkhéthos, Gardabos, Kakhos, Koukhos et Gatchios

Biographie[modifier | modifier le code]

La tradition orale, puis écrite par Léonce de Rouissi au Xe siècle, veut que Karthlos se soit installé dans le Caucase lors de la division des langues, suite à la construction de la Tour de Babel.

Article connexe[modifier | modifier le code]