Karotz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo du Karotz

Karotz est un objet représentant un lapin et intégrant un ordinateur pouvant se connecter à Internet grâce à un réseau Wi-Fi. Créé par la société française Violet, repris par l'éditeur de jeux vidéo Mindscape, puis par Aldebaran Robotics, il succède au Nabaztag.

Historique[modifier | modifier le code]

  • En mai 2010, Karotz est annoncé pour un avenir proche[1].
  • En novembre 2010, Mindscape annonce la sortie de Karotz pour le mois de mars 2011 sur son blog officiel[2].
  • En mars 2011, les premiers Karotz sont distribués à une vingtaine de bêta-testeurs.
  • Le 1er avril 2011, Karotz est officiellement lancé.
  • Le 6 octobre 2011, Aldebaran Robotics annonce le rachat de Karotz[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

De Nabaztag, Karotz a hérité de son design général (coque et oreilles) et de son mouvement d'oreilles à 360°. Son design a quelque peu évolué pour suivre les évolutions techniques : les enceintes se situent dans son dos pour un meilleur son, il dispose d'un port USB pour lire des fichiers musicaux, d'un port mini-USB pour faciliter son installation sur le réseau Internet, d'une webcam dans le nombril et d'un microphone qui se situe maintenant au sommet de sa tête.

En termes hardware [4][modifier | modifier le code]

  • Microprocesseur ARM 9 (Samsung S3C2440)
  • Système d'exploitation Linux
  • Mémoire interne de 256Mo de mémoire flash, 64Mo de Ram
  • Carte Wifi multi protocole (WEP, WPA, WPA2)
  • Carte RFID passive (standard NFC : support de la norme ISO-14443-B)
  • Enceinte et acoustique
  • Reconnaissance vocale
  • Webcam orientable (résolution 640*480)
  • Une DEL de grande puissance
  • 1 port USB
  • 1 port mini-USB
  • Mobilité en option grâce à une batterie

En termes software[modifier | modifier le code]

  • Des applications embarquées contre des applications déportées pour Nabaztag
  • Reconnaissance vocale et synthèse vocale déportées
  • Téléphonie VOIP
  • Lecture de fichiers musicaux embarqués sur une clé USB
  • Envois de SMS
  • Géolocalisation
  • Lecture de tous types de web radios
  • SDK (Software Development Kit)
  • Dès sa sortie, Karotz dispose de 28 applications classées dans différents thèmes : communication, vie pratique, musique

Accessoires et add-ons[modifier | modifier le code]

  • Accessoires RFID : Flatnanoz, Bookz, RFIDress
  • Nouvelles couleurs pour les Nanoztag et Earz
  • Accessoires de customisation : Skinz
  • Adaptateur Ethernet
  • Batterie
  • Station musicale

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Pierre Dandumont, « Au revoir Nabaztag, bonjour Karotz », PresencePC.com,‎ 4 mai 2010 (consulté en 22 août 2010).
  2. Marjorie Boudin, « Karotz montrera le bout de ses oreilles en mars 2011 », Mindscape,‎ 23 novembre 2010 (consulté le 24 novembre 2010).
  3. Annonce de Bruno Maisonnier de la reprise par Aldebaran Robotics [1]
  4. Minscape, « Page de vente du Karotz ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]