Karma-kagyu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rosaire (homonymie).

Karma-kagyu (tibétain : ཀརྨ་བཀའ་བརྒྱུད, Wylie : karma bka'-brgyud), ou kamtsang-kagyu, est une des plus importantes branches de l'école kagyu du bouddhisme tibétain[1] et la mieux implantée en dehors des régions himalayennes, avec à sa tête le Karmapa.

Lignée du Rosaire d'Or[modifier | modifier le code]

Thangka représentant l'arbre de refuge de l'école kagyu et les détenteurs de la lignée.

La Lignée du Rosaire d'Or est une lignée ininterrompue de maîtres et de disciples karma-kagyu remontant au Bouddha Vajradhara[2].

La lignée kagyu insiste sur la continuité des instructions orales transmises de maître à disciple. Cette emphase est reflétée dans la signification littérale de « Kagyu ». La première syllabe « ka » se rapporte aux textes des enseignements du Bouddha et aux instructions orales du Maître. « Ka » a le double sens de la signification éclairée donnée par les paroles du professeur, aussi bien que la force que de telles paroles de perspicacité porte. La deuxième syllabe « gyu » signifie la lignée ou la tradition. L’ensemble de ces syllabes signifie « la lignée des instructions orales ».

Les anciens dans la lignée kagyu forment « le Rosaire d'Or »[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, ISBN 0691157863, page 419
  2. La Lignée du Rosaire d’Or
  3. Lama Kunsang & Marie Aubèle, L'Odyssée des Karmapas, La grande histoire des lamas à la coiffe noire, Ed. Albin Michel (2011). (ISBN 978-2-226-22150-6)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lama Kunsang & Marie Aubèle, L'Odyssée des Karmapas, La grande histoire des lamas à la coiffe noire, Ed. Albin Michel (2011). (ISBN 978-2-226-22150-6)