Karl Sudhoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Sudhoff

Karl Sudhoff (né le 26 novembre 1853 à Francfort-sur-le-Main, décédé le 8 octobre 1938 à Salzwedel) est un historien de la médecine allemand qui a joué un rôle important pour introduire ce domaine de recherche dans les facultés de médecine[1]. Son institut à Leipzig a été le premier institut à s'occuper de cette discipline.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karl Sudhoff fréquenta le lycée royal prussien de Bad Kreuznach, (aujourd'hui Gymnasium an der Stadtmauer), où étaient internes de nombreux enfants de la bourgeoisie protestante qui venaient de loin pour y suivre les cours. Il y passa en 1871 son Abitur puis jusqu'en 1876 étudia la médecine d'abord à Tübingen puis à Erlangen et enfin à Berlin, passant son un doctorat en 1875 à Erlangen. Après avoir été quelques années assistant à Augsbourg et à Vienne, il commença à exercer à son compte en 1878 d'abord à Bergen près de Francfort, puis à partir de 1885 en tant que médecin des pauvres de la commune de Millrath (aujourd'hui Erkrath) dans le bas Bergisches Land et en tant que médecin du travail dans les fonderies de Hochal. Il y reçut le titre prussien de conseiller de santé. En 1894 il entra également au conseil municipal.

Dès la fondation de la Société allemande pour l'histoire de la médecine et des sciences, en 1901, il en fut le président.

En 1904, on l'appela comme professeur extraordinaire d'histoire de la médecine à l'Académie de Médecine de Düsseldorf. Il fut ensuite nommé en 1905 professeur d'histoire de la médecine à l'Université de Leipzig (puis en 1913 professeur honoraire). Le 1er avril 1906 ouvrait ses portes l'Institut d'Histoire de la médecine et des sciences qui porte son nom depuis 1938. De 1919 jusqu'à sa retraite en 1925 il fut professeur titulaire. Pour 1922-1923 il fut choisi comme doyen de sa faculté.

Politiquement, il penchait vers le nationalisme allemand, ce qui l'amena à 80 ans, en 1933, à rejoindre le parti nazi. Il mourut peu de temps avant son 85e Anniversaire lors d'une visite de son fils, le Dr Walther Sudhoff, qui fut de 1924 à 1946 médecin-chef de l'hôpital du cercle de Salzwedel.

Sudhoff s'est fait connaître par ses études des manuscrits médicaux médiévaux. C'est lui qui a dirigé l'édition de Paracelse qui fait toujours autorité. Il a réuni une vaste collection d'histoire de la médecine et possédait une bibliothèque privée d'une richesse exceptionnelle.

En 1925 la Société allemande pour l'histoire de la médecine et des sciences de la nature (Deutsche Gesellschaft für Geschichte der Medizin und der Naturwissenschaften) créa la Médaille Karl-Sudhoff pour récompenser des réalisations scientifiques remarquables dans l'histoire de la médecine, de la science ou de la technique. Encore aujourd'hui la revue spécialisée dans l'histoire des sciences qu'il a fondée s'appelle Sudhoffs Archiv.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kelly Boyd, ed. (1999). "Sudhoff, Karl". Encyclopedia of Historians and Historical Writing 2. Taylor & Francis. pp. 1153–1155. ISBN 1-884964-33-8.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens généraux[modifier | modifier le code]

Liens particuliers[modifier | modifier le code]