Karl Otto Pöhl

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Otto Pöhl en 1990

Karl Otto Pöhl (né le 1er décembre 1929 à Hanovre, et mort le 9 décembre 2014 en Suisse[1]) est un économiste allemand. Il fut président de la Deutsche Bundesbank de 1980 à 1991. Connu comme un « symbole du monétarisme allemand », il a été l'un des banquiers centraux les plus influents du monde occidental[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entame des études d'économie qu'il finance en faisant du journalisme sportif dans une Allemagne en reconstruction. Il obtient son diplôme d'économie en 1955. Son doctorat en poche, il intègre, en 1957, à la tête du département de journalisme du célébre l'ifo (Institut pour la recherche en économie) à Munich, poste qu'il quitte en 1960.

L'année suivante, il devient journaliste spécialisé en économie à Bonn, jusqu'en 1967. Il devient membre du Parti social-démocrate (SPD), la victoire de Willy Brandt en 1969 le propulse à des postes à responsabilités au ministère allemand des finances. Il prend ses fonctions de secrétaire d'État attaché au ministère des Finances allemand avant d'être nommé le 1er juin 1977 comme vice-président de la Deutsche Bundesbank, poste qu'il occupe jusqu'en 1991 où il démissionne. Karl Otto Pöhl prend cette décision pour marquer son désaccord avec une politique étrangère qui tend, à ses yeux, à sacrifier la Bundesbank et ses principes sur l'autel de la construction européenne[3]

En 1988, alors que les négociations sur l'union monétaire s'accélèrent, il multiplie les rapports et les propositions pour consolider un système européen de changes fixes centré sur le combat contre l'inflation. La tournure des événements le conduit à quitter son poste. Il oriente alors sa carrière vers des activités dans le secteur privé[2].

Citations[modifier | modifier le code]

« L'inflation, c'est comme le dentifrice, une fois sorti du tube, on peut difficilement l'y remettre. Ainsi, il vaut mieux ne pas appuyer trop fort sur le tube. »

— in Institutional Investor, janvier 1980

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :