Karl Muck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Muck.
Karl Muck

Karl Muck était un chef d'orchestre allemand, né le 22 octobre 1859 à Darmstadt et mort en 4 mars 1940 à Stuttgart. Il a longtemps été chef invité principal du Festival de Bayreuth, y dirigeant notamment Parsifal de 1901 à 1930.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le père de Karl Muck était un fonctionnaire du tribunal et un musicien amateur. Il s'est établi avec sa famille en Suisse en 1867 et a acquis la citoyenneté suisse. Karl Muck de son côté a acquis la citoyenneté suisse à 21 ans. Muck a étudié le piano enfant et s'est produit pour la première fois en à l'âge de 11 ans. Il jouait également du violon dans un orchestre symphonique local. il a fait ses études au lycée de Würzburg et est entré à l'Université de Heidelberg à 16 ans. En mai 1878 il est entré à l'Université de Leipzig, où il est devenu docteur en philosophie en 1880. Pendant ce temps, il étudiait la musique au Conservatoire de Leipzig. Il a fait ses débuts officiels de pianiste concertiste le 19 février 1880 au Gewandhaus de Leipzig dans le Concerto pour Piano nº 1 en si bémol mineur de Xaver Scharwenka avec Arthur Nikisch à la baguette.

Il a commencé sa carrière de chef dans de petites cités provinciales, débutant en 1880 comme second chef à Zurich (Aktientheater), allant à Salzbourg en octobre 1881 comme chef principal, où il est resté jusqu'en avril 1882. Puis il a travaillé à Brünn (Stadttheater : d'octobre 1882 jusqu'en juin 1883) et Graz (1884–1886), où il a épousé Anita Portugall le 3 février 1887. Son premier poste important a été à Prague comme chef principal au Deutsches Landestheater d'Angelo Neumann, débutant avec une représentation des Meistersinger le 15 août 1886, poste qu'il a occupé jusqu'en juin 1892. Il a ensuite été chef d'orchestre dans la compagnie d'opéra itinérante de Neumann, se produisant à Berlin et en 1888–1889 conduisant le Ring des Nibelungen de Wagner à Moscou et Saint-Pétersbourg. Il quitte Prague pour devenir chef principal en octobre 1892 à l'opéra de Berlin (aujourd'hui Staatsoper Unter den Linden), où il devient directeur musical le 26 août 1908. Il reste à Berlin jusqu'en 1912, conduisant 1 071 représentations dans 103 opéras.

Il a accepté d'autres tâches durant son mandat à Berlin. Il a été chef d'orchestre invité dans les festivals de musique de Silésie à Goerlitz entre 1894 et 1911. En mai et juin 1899, à Londres, au Royal Opera House Covent Garden, il a dirigé le Fidelio de Beethoven et plusieurs des opéras de Wagner (Tannhäuser, La Walkyrie, Die Meistersinger, Der Fliegende Holländer et Tristan und Isolde). Il a consacré de nombreux étés au Festival de Bayreuth où il est devenu chef principal en 1903, après avoir servi comme assistant à partir de 1892. Il a succédé à Hermann Levi en dirigeant Parsifal. À l'approche de la guerre de l'été 1914, Muck a insisté pour diriger Parsifal le 1er août 1914 à la clôture du Festival, qui n'a été rétabli qu'en 1924. Muck a dirigé Parsifal lors des festivals de Bayreuth à quatorze reprises entre 1901 et 1930, et il y a également dirigé Lohengrin en 1909 et Die Meistersinger en 1925, devenant un ami proche de la famille Wagner. Muck a dirigé l'Orchestre philharmonique de Vienne de 1903 à 1906 et le Boston Symphony Orchestra de 1906 à 1908, et a accepté des invitations dans d'autres villes, dont Paris, Madrid, Copenhague, Bruxelles.