Karl May

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl May en 1907

Karl Friedrich May [1](né à Hohenstein-Ernstthal le 25 février 1842 et mort à Radebeul le 30 mars 1912) est l'un des écrivains allemands les plus vendus au monde, notamment pour ses romans d'aventures au Far West dont les deux héros sont le Blanc Old Shatterhand et l'Apache Winnetou.

Il écrivit aussi des romans d'aventures se déroulant au Proche-Orient, dont le héros Kara Ben Nemsi est accompagné par Hadschi Halef Omar, ainsi que des histoires comme Surcouf le corsaire, ou moins connues situées dans son Allemagne natale, des poésies, une autobiographie et un jeu. Il a aussi composé deux célèbres chants romantiques allemands Ne m'oublie pas et une version du Je vous salue Marie.

Biographie[modifier | modifier le code]

May naquit dans une famille pauvre et souffrit de cécité peu de temps après sa naissance, due sans doute à la malnutrition. Il retrouva la vue après une opération chirurgicale et un traitement médical à l'âge de quatre ans. Il alla à l'école, en Saxe, à Waldenburg. Durant ses études, il devint enseignant, il commença à écrire, mais resta sans succès pendant longtemps. Pendant qu'il travaillait comme enseignant, il commit un certain nombre de petits larcins et fut emprisonné plusieurs fois.

Ce n'est qu'à partir de 1875 que May eut du succès en tant qu'écrivain, devenant extrêmement populaire. Beaucoup de ses livres sont écrits à la première personne par le narrateur-protagoniste et il prétendit parfois avoir vécu ce qu'il décrivait. Il est possible qu'il ait été un menteur compulsif.

Il utilisa de nombreux noms de plume : capitaine Ramon Diaz de la Escosura, M. Gisela, Hobble-Frank, Karl Hohenthal, D. Jam, Prince Muhamel Lautréamont (peut-être en référence au poète français Lautréamont), Ernst von Linden, P. van der Löwen, Emma Pollmer, Richard Plöhn, et Franz Langer. Aujourd'hui, ses livres sont publiés sous son vrai nom.

Il visita l'Amérique du Nord seulement en 1908, n'allant pas plus loin que dans la ville de Buffalo, dans l'État de New-York. Son manque d'expérience directe du Far West était compensé par une ingénieuse combinaison de créativité, d'imagination et de sources d'information incluant cartes, comptes rendus et guides de voyage, ainsi que des études d'anthropologie.

Films inspirés de romans de Karl May (de) (sélection)[modifier | modifier le code]

Karl May et sa seconde épouse en 1904

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir: dans la Karl May Chronik, Vol. I, Bamberg-Radebeul, 2005, pag. 25: Carl (Karl) Friedrich May

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Tombe de Karl et Klara May à Radebeul

Sur les autres projets Wikimedia :