Karl Arnold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Arnold.
Karl Arnold

Karl Arnold, né le 21 mars 1901 à Herrlishöfen (actuelle commune de Warthausen) en Wurtemberg et mort le 29 juin 1958 à Düsseldorf[1], est un homme politique allemand.

Depuis 1921, le cordonnier qualifié était membre du DGB (Fédération allemande des syndicats) qui - outre l'organisation du même nom fondé après la Seconde Guerre mondiale - n'était qu'une union des syndicats chrétiens. En 1926 il devint son président. En conséquence il était membre du Zentrum, l'ancien parti catholique du Reich. En 1929 il fut élu conseiller municipal de la ville de Düsseldorf. Il appartenait à la résistance contre le régime nazi.

Après la guerre il était un des fondateurs de la CDU comme parti chrétien superconfessionel et un des pionniers de l'idée du syndicat unitaire.

En janvier 1946, il fut élu maire de Düsseldorf.

Après les premiers élections du Landtag du 20 avril 1947 il devint le ministre-président de Rhénanie-du-Nord-Westphalie[2] . Il occupa cette position jusqu'à un vote constructif de défiance le 20 février 1956 dont la cause était un conflit entre CDU et FDP au niveau fédéral sur le droit électoral. Le 15 septembre 1957 il fut élu député du Bundestag avec 72 % des votes dans la circonscription électorale de Geilenkirchen-Erkelenz-Jülich.

Karl Arnold a exercé, à titre provisoire, les fonctions correspondant à celles de chef de l'État de la République fédérale d'Allemagne naissante, du 7 au 12 septembre 1949, en sa qualité de président du Bundesrat, jusqu'à l'élection de Theodor Heuss à la présidence fédérale.

Toujours populaire au Land, il était le candidat comme ministre-président de son parti aux élections du 6 juillet 1958. Pendant la campagne électorale, il mourut le 29 juin 1958 d'une attaque cardiaque. La CDU continua la campagne sans nommer un autre candidat «dans son esprit» et gagna les élections avec 50,5 % des votes, meilleur résultat que jamais auparavant.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) « Biographie », sur www.hdg.de (consulté le 5 octobre 2010)
  2. (en) « List of Ministers-President of North Rhine-Westphalia », sur en.wikipedia.org (consulté le 5 octobre 2010)