Karkwa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Karkwa

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

En concert aux Trinitaires, 2009.

Informations générales
Pays d'origine Montréal,
Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock alternatif, rock indépendant, rock atmosphérique
Années actives Depuis 1998
Labels Audiogram
Site officiel www.karkwa.com
Composition du groupe
Membres Louis-Jean Cormier
François Lafontaine
Martin Lamontagne
Julien Sagot
Stéphane Bergeron
Anciens membres Michel Gagnon
Martin Pelletier

Karkwa est un groupe musical québécois (Canada).

Histoire[modifier | modifier le code]

Karkwa a été formé en 1998 dans le cadre du concours Cégeps en spectacle. Il est composé au départ de Louis-Jean Cormier, Martin Pelletier (anciennement de la formation nord-côtière Kalembourg), Michel Gagnon, Stéphane Bergeron, François Lafontaine et Julien Sagot. Ils atteignent la finale provinciale de ce concours en 1999. Sa prestation, remarquée par des membres de l'Office franco-québécois pour la jeunesse, lui vaut la chance de représenter le Québec lors d’une tournée en France à l’été 1999 dans le cadre du Printemps du Québec. Ce séjour outre-mer permet de donner une dizaine de spectacles, notamment à Bordeaux, Lyon et au Festival International de Musique Universitaire (FIMU) de Belfort. Sa performance scénique est acclamée par le public français.

Michel Gagnon, guitariste et chanteur quittera la formation en 2001 de même que Martin Pelletier qui sera remplacé par Martin Lamontagne à titre de bassiste du groupe. Karkwa dans sa forme définitive atteindra en 2001 la finale des Francouvertes.

Le groupe a produit quatre albums, soit Le pensionnat des établis en novembre 2003 et Les tremblements s'immobilisent en novembre 2005, sous l'étiquette Audiogram et avec la participation exceptionnelle de la chanteuse culte Brigitte Fontaine. Le volume du vent, paru en avril 2008, comptait quant à lui sur la participation du chanteur montréalais Patrick Watson. Le quatrième album, Les chemins de verre est paru le 30 mars 2010. Cet album a été enregistré au studio La Frette, en banlieue de Paris.

Ils ont été invités à faire des prestations dans le cadre du Festival d'été international de Québec, des Coup de cœur francophone de Québec et de Montréal ainsi que des FrancoFolies de Montréal et de Spa. Lors du gala de l'ADISQ en 2008, Karkwa remporte quatre prix : groupe de l'année, auteur ou compositeur de l'année, clip de l'année pour Échapper au sort et album alternatif de l'année pour Le volume du vent. Ils récidivent en 2009 en gagnant deux prix: spectacle de l'année pour Le volume du vent et vidéoclip de l'année pour La façade. Louis-Jean Cormier a gagné le prix du réalisateur de l'année pour l'album/hommage à Gaston Miron 12 hommes rapaillés.

Leur quatrième album, Les Chemins de verre, gagne le Prix de musique Polaris en 2010. C'est le premier et à l'heure actuelle le seul groupe francophone à avoir reçu ce prix. Avec cet album, le quintette remporte un Félix au gala de l'ADISQ pour l'album alternatif de l'année au Québec[1]. Le 26 mars 2011 à Toronto, le groupe remporte le Juno de l'album francophone de l'année[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Extraits[modifier | modifier le code]

  • 2003: Poisson Cru
  • 2006: La Marche
  • 2006: Coup D'état
  • 2006: La Fuite
  • 2007: Vrai
  • 2008: Échapper Au Sort
  • 2008: Oublie Pas
  • 2008: La Façade
  • 2009: À La Chaîne
  • 2010: Les Chemins De Verre
  • 2010: Marie Tu Pleures
  • 2010: Le Pyromane

Autres projets[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Participation à l'Hommage à Félix avec la chanson Le tour de l'île.
  • 2011 : Ils ont précédé Arcade Fire lors d'un spectacle de Pop Montreal.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]