Karine Ponties

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Karine Ponties

Naissance 25 mars 1967
Castres en France
Activité principale Chorégraphe et danseuse
Style Danse contemporaine
Lieux d'activité Bruxelles
Années d'activité Depuis 1986
Formation École Mudra
Enseignement Juan Tena et Ramon Soler

Karine Ponties est une danseuse et chorégraphe française née à Castres le 25 mars 1967[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Karine Ponties a grandi à Barcelone, où elle étudie la philosophie puis la danse avec Juan Tena et Ramon Soler. Elle entre à Mudra en 1986, l'école fondée par Maurice Béjart. En tant qu’interprète, elle travaille avec plusieurs compagnies dont Claudio Bernardo, José Besprosvany, Frédéric Flamand et Charleroi/Danses, Michèle Noiret, la compagnie Mossoux-Bonté et Pierre Droulers. En 1995 elle fonde à Bruxelles sa propre compagnie, Dame de Pic, avec laquelle elle crée désormais ses chorégraphies.

Elle est l’auteure d’une trentaine de pièces dont Holeulone (meilleur spectacle de danse en Belgique francophone) et Brutalis (prix SACD). L’univers de ses créations se caractérise par son sens de l’absurde, son exploration de l’intimité, de l’organique et des relations humaines[réf. nécessaire].

Chorégraphies[modifier | modifier le code]

  • 1990 : Forbidden Fruit (avec Mauro Paccagnella)
  • 1991 : Inseguimenti (avec Mauro Paccagnella)
  • 1992 : Primi (avec Mauro Paccagnella)
  • 1996 : Planta Baja
  • 1997 : Vecinas (avec le département de la danse d’Helsinki pour les 4e Pépinières européennes pour jeunes artistes)
  • 1997 : Dame de Pic
  • 1998 : Santinelele naftalina (avec la D.C.M. Fondation de Bucarest)
  • 1999 : Negatovas
  • 1999 : Glabelle (dans le cadre de Bruxelles 2000)
  • 2000 : Glabelle duo, Les Taroupes, et Brucelles (dans le cadre de Bruxelles 2000)
  • 2001 : Capture d'un caillot
  • 2001 : Scheggia (dans le cadre de Dance Connect, un projet de Dance City Newcastle)
  • 2002 : Brutalis
  • 2003 : Desirabilis (avec Montréal Danse)
  • 2004 : Fatima Gate (avec Lod et Nathalie Elghoul)
  • 2004 : Mi non sabir (dans le cadre de Trans Danse Europe)
  • 2005 : Le Chant d'amour du grand singe
  • 2006 : Phébus et Borée (dans le cadre du projet Les Fables à la Fontaine de la Petite Fabrique)
  • 2006 : Nunakt (coproduction Mossoux-Bonté)
  • 2006 : Des taureaux dans la tête
  • 2006 : Holeulone (Prix de la critique belge 2007)
  • 2007 : Boreas (avec Lod)
  • 2008 : Cycle des Épouvantails : Fidèle à l'éclair
  • 2008 : Louis et nous (dans le cadre du projet de quartier du Théâtre Les Tanneurs)
  • 2008 : Cycle des Épouvantails : Havran
  • 2009 : Cycle des Épouvantails : Humus vertebra
  • 2010 : Cycle des Épouvantails : Babil
  • 2010 : Absentia (dans le cadre du projet « Pagina Bianca » de Daniela Lucà)
  • 2010 : Mirliflor (dans le cadre du projet européen EUNIC/ Intradance)
  • 2010 : Tuco (avec la Companhia Instável)
  • 2011 : Cycle des Épouvantails : Benedetto Pacifico
  • 2012 : Lamali Lokta (en création)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Karine Ponties sur le site evene.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site de la compagnie Dame de Pic