Karakalpaks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le peuple karakalpak. Pour la langue karakalpake, voir Karakalpak.
Carte montrant les aires d'habitation des Karakalpaks (en rouge) en Ouzbékistan.
Statue de Berdachi, le plus célèbre poète karakalpak

Les Karakalpaks constituent un peuple turc dont le nom signifie « bonnets noirs » (qara : noir + qalpaq : bonnet), installé principalement en République autonome de Karakalpakie (Qoraqalpog‘iston Respublikasi) à l’ouest de l’Ouzbékistan, au sud de la mer d’Aral.

Les Karakalpaks sont quasi-exclusivement musulmans sunnites, suivant la doctrine hanafite.

En 2000, on dénombre environ 505 000 Karakalpaks en Ouzbékistan[1]. On retrouve également les Karakalpaks en plus petits nombres au Turkménistan (environ 3 800[2]) et au Kazakhstan (environ 1 400[3]).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Karakalpaks et autres gens de l'Aral : entre rivages et déserts, Institut français d'études sur l'Asie centrale, Edisud, Tachkent, 2002, 303 p. (ISBN 9782744901911)
  • (en) James Minahan, « Karakalpaks », in Encyclopedia of the stateless nations : ethnic and national groups around the world, vol. 2 : D-K, Greenwood Press, Westport, Conn., 2002, p. 921-926 (ISBN 0-313-32110-8)
  • (en) Quatbay Utegenov, Karakalpak Folk Tales, Trafford Publishing, 2005, 394 p. (ISBN 9781412061216)
  • (tr) Salih Yılmaz, XVI.-XX. Yüzyıllarda Karakalpak Türkleri tarihiTürk tarih kurumu, Türk tarih kurumu, Ankara, 2006, 221 p. (ISBN 975-16-1870-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/ouzbekistan.htm
  2. http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/turkmenistan.htm
  3. http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/asie/kazakhstan.htm