Kapa o Pango

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Kapa o Pango est un haka de l'équipe des All Blacks (équipe nationale de rugby à XV de Nouvelle-Zélande).

Il a été présenté la première fois lors du match Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud le samedi 27 août 2005 à Dunedin.

C'est Derek Lardelli qui a conseillé les joueurs pour la création de ce haka composé spécialement pour eux, en ayant suivi leur envie de rendre hommage à leur pays.

On raconte qu'il a été créé car les Néo-Zélandais n'auraient pas apprécié le fait que les supporters sud-africains aient sifflé le Ka mate lors d'un précédent test-match.

Ce haka ne remplace pas le ka mate repris de la tribu Ngati Toa avec leur permission, mais les All Blacks l'utilisent pour des occasions spéciales (généralement pour prévenir leurs adversaires qu'ils n'ont pas envie de rigoler). Une polémique est née après la présentation de ce haka, car le dernier geste de la danse des joueurs rappelle un mime d’égorgement, malgré sa signification différente dans la culture Maori. Le compositeur du Kapa o pango, Derek Lardelli, s’est expliqué sur la signification du geste accompagné du chant le Kapa O Pango s’achève par le mot « Ha » qui se traduit par « le souffle de la vie ». Les mots et le mouvement représentent l’énergie vitale puisée dans le cœur et les poumons. Le bras droit recherche le « souffle de la vie » du côté gauche du corps, tandis que la tête se tourne vers la droite, symbolisant également la recherche de l’énergie vitale. La main droite transfère cette énergie dans le cœur, les poumons et le système respiratoire, puis les yeux et la langue signalent que l’énergie a été exploitée avant d’être expulsée avec le « Ha » final[1].

Les paroles[modifier | modifier le code]

Voici les paroles du Kapa o Pango en māori et en français :

Maori Français


Kapa o pango kia whakawhenua au i ahau !
Hi aue, hi !
Ko Aotearoa e ngunguru nei
Hi Au, au, aue ha hi !
Ko Kapa o Pango e ngunguru nei !
Hi Au, au, aue ha hi !
I ahaha !
Ka tu te ihiihi
Ka tu te wanawana
Ki runga ki te rangi e tu iho nei,
Tu iho nei, hi !
Ponga ra !
Kapa o Pango, aue hi !
Ponga ra !
Kapa o Pango, aue hi, ha !


Laissez-nous nous unir avec notre terre !
Laissez-nous !
C'est notre terre qui gronde
La nôtre, la nôtre oui !
Nous sommes les All Blacks !
Oui, nous le sommes, le sommes, oui !
Il est temps !
C'est mon moment !
Notre règne,
Notre suprématie triomphera
Et nous atteindrons le sommet !
La fougère argentée !
Nous sommes les All Blacks !
La fougère argentée !
Nous sommes les All Blacks !

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. New haka gets public approval « Composer Derek Lardelli said that Kapa O Pango ends with the word 'Ha' which translates as the breath of life. "The words and motions represent drawing vital energy into the heart and lungs." The right arm searches for the 'Ha' on the left side of the body, Lardelli explained, while the head turns to the right also symbolically seeking vital energy. The right hand hauls that energy into the pou-whakaora (the heart, lungs and air passages), then the eyes and tongue signal that the energy has been harnessed before it is expelled with the final 'Ha.' »