Kannan Soundararajan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kannan Soundararajan enseignant à l'université Stanford, octobre 2010

Kannan Soundararajan est un mathématicien indien, professeur de mathématiques à l'université Stanford depuis 2006. Son principal domaine de recherche est la théorie des nombres.

Débuts[modifier | modifier le code]

Soundararajan grandit à Chennai et y fut étudiant, à l'université de Padma Seshadri de Nungambakkam. En 1991, il représenta son pays aux Olympiades internationales de mathématiques et gagna une médaille d'argent[1].

Éducation[modifier | modifier le code]

Soundararajan fit ses études de premier cycle en 1991 à l'université du Michigan où il exercera plus tard comme professeur. Il sortit diplômé en 1995 avec mention très bien[2]. Cette même année, pour ses travaux en théorie analytique des nombres, il remporta le prix Morgan, n'étant qu'en premier cycle universitaire[3]. Il exerça alors à l'université de Princeton et fit son doctorat sous la direction du professeur Peter Sarnak (en)[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après son doctorat, il reçut une bourse de l’American Institute of Mathematics (en) (AIM)[2] et exerça à l'université de Princeton, à l'Institute for Advanced Study et à l'université du Michigan. Dès 2006, il entra à l'université Stanford où il est actuellement professeur de mathématiques et directeur du Centre de Recherche en Mathématiques.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Il reçut le prix Salem en 2003[5] pour ses contributions dans le domaine des fonctions L de Dirichlet. En 2005, il remporta le prix indien SASTRA Ramanujan (en), de 10 000 $, pour sa contribution exceptionnelle à la théorie analytique des nombres (Manjul Bhargava (de) reçut le même prix, pour ses travaux en théorie algébrique des nombres)[2]. En 2010, il fut orateur invité au congrès international des mathématiciens d'Hyderabad (le titre de sa conférence était : Quantum Unique Ergodicity (en) and Number Theory). En 2011 il reçut le prix Infosys[6] et fut l'un des trois lauréats du prix Ostrowski.

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. K Soundararajan sur imo-official.org
  2. a, b et c (en) The first SASTRA Ramanujan prizes, incluant une description du cursus et des travaux de Soudararajan jusqu'en 2005
  3. (en) « AMS-MAA-SIAM Frank and Brennie Morgan Prize for Outstanding Research in Mathematics by an Undergraduate Student », dans Notices of the American Mathematical Society, vol. 43 (1996), no. 3, p. 323–324
  4. (en) Kannan Soundararajan sur le site du Mathematics Genealogy Project
  5. Prix Raphaël Salem, sur le site du LMRS (Laboratoire de mathématiques Raphaël Salem), UMR CNRS 6085, université de Rouen
  6. (en) Infosys Prize / Laureates 2011 / Prof. Kannan Soundararajan

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kannan Soundararajan » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]