Kanga Sakugawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
« Tō-de » Sakugawa

Kanga Sakugawa (佐久川 寛賀, (1733 (?) - 1815) est né à Shuri, dans le royaume de Ryūkyū (ancien nom de l'archipel d'Okinawa). Il a joué un rôle majeur dans le développement des arts martiaux car il est à l'origine du karaté que nous connaissons aujourd'hui.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1750, il devint le disciple d'un moine bouddhiste du nom de Peichin Takahara, qui lui enseigna le Shuri-te (littéralement « la main de Shuri »), un des deux grands styles dominants d'arts martiaux de l'île avec le Naha-te.

Au bout six ans, estimant qu'il n'avait plus rien à lui apprendre, Peichin Takahara lui suggéra de suivre l'enseignement de Kushanku, l'ambassadeur de l'empire chinois Ming à Okinawa. Kushanku, passé maître dans le kung-fu Shaolin, l'accepta comme disciple pendant six ans également.

Kanga Sakugawa fit ensuite plusieurs voyages en Chine pour compléter sa formation. À son retour, il devint pendant quelque temps le disciple de Chatan Yara, qui avait été un des maîtres de Peichin Takahara.

Kanga Sakugawa devint finalement un tel expert qu'il fut surnommé « Tō-de » Sakugawa, ce qui signifie Sakugawa « main de Chine ». Son plus célèbre disciple fut Sōkon Matsumura, le fondateur du Shōrin-ryū.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]