Kanadehon Chūshingura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Kanadehon Chūshingura (仮名手本忠臣蔵, Kana dehon Chūshingura[1]?) est une pièce de théâtre de marionnettes en 11 actes composée en 1748[2]. C'est l'une des pièces les plus populaires du Japon[3], au même rang que le Matsukaze de Zeami, bien que l'action animée[4] du Chūshingura diffère considérablement du Matsukaze[5].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Keene 1971 xi; le kana est kana, en référence à la façon dont les 47 participants correspondent aux 47 symboles du kana; le symbolisme est souvent employé, « particulièrement dans le dernier acte »
  2. Keene 1971 ix
  3. Keene 1971 xi; « L'œuvre la plus célèbre et populaire de tout le répertoire théâtral japonais est sans aucun doute, Chūshingura, « Le trésor des obligés fidèles » »
  4. Keene 1971 26; « ... [Chūshingura] exprime la soif de violence, la couleur, et même la contrepartie de la retenue austère et l'euphémisme le plus souvent cité comme étant « typiquement» japonais » ».
  5. Keene 1971 26; « Il serait difficile d'imaginer deux œuvres pour le théâtre plus dissemblables que les pièces du théâtre nô Matsukaze et Chūshingura, mais ces deux-là sont les plus populaires de leurs théâtres respectifs et à la fois typiquement japonaises, et toutes les deux sont des chefs-d’œuvre »