Kamppi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

60° 10′ 03″ N 24° 55′ 54″ E / 60.1675, 24.931667

Kamppi (fi)
Kampen (sv)
Kamppi
Administration
Pays Drapeau de la Finlande Finlande
Superdistrict Sud
Zones limitrophes Etu-Töölö, Kluuvi, Kaartinkaupunki, Punavuori, Jätkäsaari, Ruoholahti, Lapinlahti
Code postal 00100, 00120, 00180
No  du quartier 04
Subdivisions Est lui-même une subdivision du district de Kampinmalmi.
Démographie
Population 10 397 hab. (2005)
Densité 11 061 hab./km2
Géographie
Coordonnées 60° 10′ 03″ N 24° 55′ 54″ E / 60.1675, 24.9316666760° 10′ 03″ Nord 24° 55′ 54″ Est / 60.1675, 24.93166667  
Superficie 94 ha = 0,94 km2
La rue Lapinlahdenkatu

Kamppi (en suédois Kampen) est un quartier du district de Kampinmalmi au centre d'Helsinki, la capitale finlandaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancienne gare de bus. Construite en 1833 par Carl Ludvig Engel.

Kamppi est historiquement situé en bordure occidentale du centre, au-delà de l'avenue Mannerheimintie. Pendant la majeure partie du XIXe siècle et la tutelle russe, Kamppi est un terrain militaire[1]. On y trouve un terrain d'exercice, des baraquements et des casernes, en particulier la caserne de Turku construite par Carl Ludwig Engel en 1833. Après le départ de l'armée russe dans les années 1870, l'espace libéré abrite un grand marché (Narikka) tenu principalement par les commerçants juifs, qui perdurera jusqu'en 1929.

La Guerre civile finlandaise change le visage de Kamppi. La caserne de Turku est détruite dans les combats. Elle sera partiellement reconstruite pour abriter, à partir de 1935, la gare routière d'Helsinki, et à proximité immédiate est inauguré en 1936 le bâtiment fonctionnaliste Lasipalatsi.

Au nord, le Tennispalatsi est inauguré en 1938 en prévision des Jeux olympiques de 1940 qui se dérouleront finalement en 1952. La gare de bus est doublée en 1983 d'une station de métro.

Description[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui le district de Kamppi compte 10 400 habitants et près de 30 000 emplois et affirme son importance depuis l'ouverture du Centre de Kamppi.

Au début des années 2000, la municipalité décide de moderniser la gare de bus, grand espace inutilisé à quelques centaines de mètres de l'hypercentre, et lance alors la construction du Centre commercial Kamppi complété par une gare de bus souterraine, des bureaux et des logements. Entre août 2002 et mars 2006 Kamppi abrite le plus grand chantier de ce type de l'histoire du pays.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. nommé en suédois Campements­plats d'où elle tire son nom